Les dernières volontés, on en parle ?

Il est parfois des sujets très difficiles à aborder avec ses proches. Pourtant il est très important d’en discuter, de faire connaître ses volontés. Je vais aujourd’hui écrire sur un sujet qui est souvent tabou car il fait peur, on craint qu’en en parlant ça fasse venir le mauvais oeil, ça nous renvoie à des chagrins qu’on a connu…

Nous avons tous entendu parler de cet homme, Vincent Lambert, qui est branché à des machines depuis de nombreuses années pendant que sa famille s’est divisée en deux clans : ceux qui voudraient le laisser s’éteindre (son épouse, un demi-frère) et ceux qui veulent le maintenir à tout prix, au cas où… Quand il était plein de vie, il avait exprimé à son épouse qu’il était contre l’acharnement thérapeutique. Mais il ne l’a jamais écrit. Il n’y a aucune preuve de ces paroles. Ainsi, les choses sont très compliquées pour ceux qui restent, pour l’équipe médicale qui doit se soucier des désirs de chacun, tout en respectant la loi.Lorsqu’une famille est en plein bouleversement, elle a vraiment autre chose à penser que se demander ce que le patient souhaiterait concernant le maintien en vie artificielle, le soulagement de la souffrance (et l’issue qui peut en découler) ou ce que le défunt aurait voulu, s’il était pour ou contre le don d’organe, pour ou contre le don du corps à la science.

Même si j’espère que ça arrivera le plus tard possible et que mes parents partiront avant moi, car ça serait l’ordre des choses, j’ai préparé tout ça, pour le cas où… Parce que d’une part, je veux éviter à ma famille de se poser trop de questions sur ce que je veux ou pas, et d’autre part je veux éviter que les personnes soient en désaccord selon leurs convictions personnelles qui ne sont peut-être même pas les miennes.

On remet toujours à plus tard parce qu’on ne veut pas s’embêter avec la paperasse, on ne veut pas penser à sa propre mort, on se dit qu’on a bien le temps. Mais nous savons tous au fond de nous que ça peut arriver n’importe quand et de façon soudaine. Autant que tout soit prêt.

J’ai donc commencé par rédiger mes directives anticipées.C’est le document qui permet d’exprimer votre souhait concernant le soulagement le douleur (qui peut entraîner le décès), ou l’acharnement thérapeutique. Evidemment, vous ne pouvez pas demander une euthanasie de but en blanc ! Il y a des lois à respecter.

J’ai trouvé un modèle dans un magazine pour sénior. Je le mets à votre disposition en téléchargement. J’ai tout de même vérifié la validité de ce document sur plusieurs supports. Il existe une version à envoyer au fichier national (qui est consulté par l’équipe médical), mais ce n’est pas obligatoire.

Les directives anticipées doivent être manuscrites, signées, et sont valides 3 ans. Au delà de cette durée, il suffit d’écrire qu’on maintien ces directives, dater et signer.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Cliquez sur l’image et zoomez pour pouvoir lire

Si vous préférez télécharger le modèle, prenez le 1er lien des sources tout en bas de la page

Il faut également désigner une personne de confiance. C’est la personne qui doit prendre pour vous des décisions que vous n’êtes plus en mesure de prendre en raison de votre santé physique ou mentale. Vous pouvez la révoquer à tout moment pour en choisir une autre ou bien si vous retrouvez toutes vos facultés. (Ne serait-ce que pour une petite opération à l’hôpital, on vous demandera de désigner une personne de confiance au cas où). C’est aussi la personne qui devra avoir accès à vos directives anticipée afin de prendre les décisions qui s’imposent avec l’équipe médicale.

Document Personne de Confiance à télécharger

J’ai également indiqué sur papier libre mon choix concernant le don d’organes. J’ai déjà une carte de donneur dans mon portefeuille, mais je préfère que tous les documents soient regroupés pour faciliter les choses et que la famille puisse donner une réponse rapide.

Enfin, j’ai précisé sur papier libre mes souhaits concernant la cérémonie, les fleurs, etc. Mon cercueil en forme de poudrier, ça aurait de la gueule, non ? Rrrrhooo ben quoi, on peut bien rigoler ! 🙂

C’est important de l’exprimer si vous voulez que vos souhaits soient respectés. Les gens ne peuvent pas deviner, et ont besoin d’être aiguillés pour faire bien, car dans ces moment-là, ils ont du mal à réfléchir.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Cliquez sur l’image et zoomez pour lire

Voilà, tout est sur papier, je suis rassurée. Ma famille n’aura pas à se soucier de tout ça, elle aura déjà bien assez à gérer.

J’ai donné une photocopie de tous ces documents à ma mère et je lui ai indiqué où sont rangés les originaux chez moi. J’ai bien sûr aussi donné ces informations à mon amoureux.

Mes proches savent ce que j’aimerais, mais moi, je voudrais être sûre de bien faire pour eux quand le moment arrivera. Aussi, je vais demander à chacun de bien vouloir indiquer par écrit toutes ses volontés (mais j’avoue que demander ça à ma petite mamie est difficile et elle va sûrement penser que je veux déjà l’enterrer…).

Bon ben voilà hein, maintenant on voit la vie en rose, on reprend nos futilités et on profite à fond de la vie et des gens qu’on aime !

***En rédigeant ce billet, j’ai une pensée particulière pour Marjorie/Beautytricks, dont l’histoire m’a incitée à établir ces documents pour mes proches. La vie est parfois cruelle, il est important d’anticiper pour être certain de respecter les choix de ceux qui partent parfois trop vite***

Sources :

http://www.admd.net/admdinteractivite/directives-anticipees.html

http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/les_directives_anticipees.pdf

http://www.france-adot.org/demande-carte-donneur.html

http://www.dondorganes.fr/

Si vous relevez des erreurs que j’ai pu commettre, des oublis ou que vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter par mail.

 

J’aimerais beaucoup qu’on me diffuse cette version d’Amazing Grace que j’adore (et qui m’a tellement fait pleurer quand Mike Delfino est mort !) 🙂

 

 

Publicités

28 réflexions sur “Les dernières volontés, on en parle ?

  1. Nous on en a parlé dans ma famille car je suis moi – même greffée cœur et rein donc ça ouvre la discussion, mais c’est vrai que c’est mieux de le faire par écrire. Moi je l’ai crié haut et fort je suis à fond pour l’acharnement thérapeutique sur ma personne. Bon je l’ai écrit sur ton blog ça compte? 😉

    • Je ne peux que te conseiller de le mettre par écrit. Car dans le cas que j’évoque au début de l’article, le monsieur l’avait bien dit à sa femme. Seulement le reste de sa famille n’est pas d’accord, et comme rien n’est écrit….
      Et non, un commentaire n’aurait pas beaucoup de poids, je crois 😉

  2. J’ai rempli mon petit papier pour le don d’organes mais à part ça, je n’en suis nul part. Et dieu sait pourtant si je sais que la vie est fragile…
    Tes liens ne me seront pas utiles puisque je suis Belge mais d’avoir lu ton article me conforte dans l’idée qu’il faut vraiment que je mette de l’ordre dans tout ça, histoire que mon homme et ma fille ne se posent pas un tas de questions difficiles au cas où…

    • Effectivement, les lois ne sont pas les mêmes, mais tu dois pouvoir trouver des sites pour t’aiguiller. Tu as raison, même si ce n’est pas facile de penser à ces choses-là, c’est important de le faire.

  3. C’est vrai que c’est un sujet délicat. On n’ose souvent pas trop en parler ou on ne sait pas comment l’aborder aussi. En tout cas c’est une réflexion intéressante car malheureusement on n’est pas éternel.Lorsque ma meilleure amie a perdu son mari à seulement 36 ans ça nous a fait un choc. Ce qui est difficile aussi c’est tous les papiers administratives qu’il faut gérer , un vrai casse tête: l’administration française est bien compliquée!

    • Oui, c’est un sujet très délicat. Mais on connait tous des gens qui ont perdu un proche jeune et/ou rapidement. Dans ces moments là, c’est bien de savoir rapidement ce que la personne souhaitais. A la limite, moi je serais plus là pour le voir donc même si on fait pas exactement ce que je veux c’est pas très grave. Mais je tiens à faire pour mes proches ce qu’ils veulent, d’où l’importance que ça soit écrit quelque part.

  4. Bonjour. C est Vincent Humbert je crois et non Lambert.
    Je suis infirmière en cancérologie donc les directives anticipés ça me parle un peu. Il faut ien faire la différence entre la personne de confiance et la personne a prévenir qui peit etre la meme ou non. Les directives anticipés sont valables 3ans et toujours a avoir dans son portefeuille.
    😉

    • Non non, il s’agit de bien de Vincent Lambert auquel je fais référence (Humbert, c’était l’affaire du jeune homme dont la maman a dû elle-même l’aider à partir) et qui est toujours dans le coma et dont l’histoire revient régulièrement dans l’actualité tant son cas fait débat.

  5. Bravo pour ton article qui est super intéressant malgré son côté un peu tristounet ! Cependant, tu as complètement raison sur le fait qu’on doit s’y prendre super tôt! Le temps passe tellement vite ! D’ailleurs, on se demande tous à quel âge doit-on préparer nos derniers voeux , les documents d’héritage, … Mais en fin de compte, plus tôt c’est fait, mieux c’est ! Comme tu dis, ça évite les problèmes de famille, et surtout, on respecte une dernière fois tes volontés! Je ne sais pas si je serai capable de préparer tout ça maintenant, je n’ai pas vraiment de biens, je suis en bonne santé, … et puis, je n’ai pas de réponses moi-même..

    • Moi aussi je vais très bien, je n’ai aucun bien. Mais un accident de voiture, une maladie grave peuvent arriver n’importe quand et à n’importe quel âge et il faut que les proches sachent. Ces documents ne concernent pas toute la partie « notariale » avec l’héritage etc. C’est ce qui se passe avant, et seule la personne sait ce qu’elle souhaite pour elle en pareille circonstance.

  6. Je pense que la mort dans notre société marquée judéo-chrétienne est tabou comme tu le dit mais il faut aussi admettre que c’est très bien d’anticiper ce qui peut arriver. Je pense que c’est aussi une démarche personnel d’accepter sa propre mort comme si nous prenions en main notre destiné . Préparer ses dernières volontés c’est aussi pour moi exorciser une forme de peur pour accéder à une forme de sérénité par rapport a ce sujet. Je dirai même que c’est une façon de préparer son départ comme on le fait pour un voyage et c’est d’autant plus rassurant pour les proches.

    • Je te rejoints tout à fait. Maintenant que tout est fait, je me dit que je suis tranquille, et que si quelque chose devait m’arriver (car il faut bien se rendre compte qu’à n’importe quel âge, personne n’est à l’abri), mes proches seront délestés de ce souci. C’est surtout pour eux que j’ai préparé ça. Parce que quoi qu’ils fassent, je serai plus là pour le voir !

  7. C’est vrai que je n’y pense pas (j’ai pas envie, j’ai déjà beaucoup d’angoisses existentielles comme ça pour me préoccuper de la mort arg).

    Ca m’a fait très bizarre de lire un article comme le tien alors que la blogosphère est connue pour sa « futilité » ou sa « joie » !! 🙂
    Merci

    • Moi aussi je suis plutôt angoissée de la life ! C’est justement pour ça que je veux éviter les tracas aux autres !
      Oui la blogo, c’est plutôt la futilité, mais il y a de tout en fait. Entre les vernis, la déco et le shopping, il y a aussi les choses moins marrantes de la vie.

  8. Bel article, très intéressant. Même si nos lois sont différentes au Québec, c’est une démarche qui préserve de beaucoup de tracas familial et assure le respect de nos volontés. Moi je veux un cercueil en forme de tortue et qui dégagera des effluves de « Démon » d’Eau Jeune, en souvenir de mon adolescence… ou en forme de cupcake au champagne avec parfum subtil de fraises… je ne suis pas décidée encore 😉

    • Aaaah Démon, ça me rappelle notre jeunesse, ma poule !
      Oh oui, un cercueil en forme de cupcake ça aurait de la gueule ! Non mais en carton imprimé comme les moules en papier…. 🙂 Pas sûre que ça plairait à tout le monde !

  9. Tu as tout à fait raison car on ne sait pas ce qui peut arriver demain!
    J’ai plusieurs fois songé à écrire mes dernières volontés mais cela ne s’est limité qu’à la pensée. Je pense qu’il faut que je passe à l’acte, on ne sait jamais!

Laisse-moi un mot doux ! Les commentaires font vivre le blog !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s