Lapin aux pruneaux et aux carottes

Je consomme peu viande d’une manière générale, et j’avoue que le lapin est rarement dans mon assiette. J’ai perdu l’habitude d’en manger quand nous avions une belle boule de poils à la maison répondant au doux nom de Réglisse !

Mais de temps en temps, c’est un met que j’apprécie, d’autant plus qu’il est diététique et bon pour la santé.

 

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Ingrédients (pour 4 personnes)

1 kg de lapin en morceaux

4 carottes

2 gros oignons

200 g de pruneaux

20 cl de vin blanc

3 cuillères à soupe de moutarde

huile d’olives

sel, poivre

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

 

La recette

Verser de l’huile d’olives en quantité généreuse au fond d’une sauteuse ou d’une cocotte en fonte.

La faire chauffer, puis faire bien dorer recto et verso les morceaux de lapin

Eplucher et émincer les carottes et les oignons

Retirer la viande  et faire dorer les légumes

Diluer la moutarde dans le vin blanc. Verser ce mélanger dans les légumes et ajouter 2 verres d’eau.

Remettre la viande dans la cocotte et ajouter les pruneaux, du sel et du poivre.

Couvrir et laisser mijoter une petite heure en vérifiant régulièrement qu’il y a assez de liquide. Si besoin, ajouter un peu d’eau.

En fin de cuisson, selon la consistance souhaitée pour la sauce, vous pouvez l’épaissir en mélangeant dans un bol une cuillère à soupe de maïzena avec 3 cuillères à soupe de sauce. Réintégrer ce mélanger à la sauce, et bien mélanger. Augmenter le feu et faire chauffer jusqu’à épaississement tout en remuant.

A servir avec des pommes terres vapeur ou  cuites directement avec le lapin. Ici, j’ai servi avec des grosses nouilles de riz plates. Ce n’est pas ce qui va le mieux avec ! Des pâtes fraiches auraient mieux convenu.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

 

 

a vos fourneaux ignature.com_54492_56_C7669FA2CDA796F15311119120D1C639

Publicités

18 réflexions sur “Lapin aux pruneaux et aux carottes

  1. ah le lapin j’adoore !!! avec des tagliatelles….hum !! je vais en mettre au menu de la semaine prochaine je pense ^^
    biz

  2. La recette a l’air super. Mon souci est que j’arrive de moins en moins à manger de la viande: je pense à l’animal, à sa mise à mort, à la manière dont il à été traité, et, heu, comment dire….

    • J’ai toujours une pensée pour notre lapin ! Mais le pire ça a été une fois ou j’ai soulevé le cellophane et j’ai découvert la tête entière avec la petite langue qui pendait (c’était caché par la grosse étiquette !). J’ai mis au moins 15 min à pouvoir y toucher ! Maintenant je veille à acheter des paquets de lapin non entier

Laisse-moi un mot doux ! Les commentaires font vivre le blog !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s