Brioche tressée au sucre (avec poolish)

J’ai déjà essayé plusieurs recettes de brioches (et même des préparations) mais jamais je n’ai réussi à en obtenir une bonne  à la mie aérée et moelleuse comme j’aime. Mais dimanche dernier, un miracle s’est produit : j’ai réussi une délicieuse brioche !

Il me restait des jaunes d’oeuf de mon Royal d’anniversaire et c’est en cherchant des recettes pour les utiliser que je suis tombée sur une recette que j’ai eu envie de tester. Je l’ai un peu modifiée et c’était parfait !

Il y a deux inconvénients : il faut la déguster très vite car dès le lendemain, elle est moins bonne ! Et le temps de repos est assez long, il faut donc commencer à la préparer la veille de la dégustation. Mais ça vaut vraiment la peine de patienter !

SAMSUNG DIGITAL CAMERA Oui, je sais, elle est un peu bronzée !

Qu’est-ce que la poolish (rien à voir avec ta carrosserie, hein !) ? C’est une sorte de levain qui permet d’avoir une mie aérée que l’on utilise pour les brioches ou le pain.

Les ingrédients (pour une grosse brioche)

Pour la poolish :

– 150 ml de lait

– 150 g de farine T45

– 1 pincée de levure de boulangerie lyophilisée (déshydratée)

Pour la pâte :

– 3 jaunes d’oeufs + 1 pour la dorure

– 260 g de farine T45

– 1 cuillère à café rase de sel

– 1/2 cuillère à café de levure de boulangerie déshydratée

– 70 g de beurre

– 100 g de sucre

– 1 cuillère à café de vinaigre de vin (blanc ou rouge)

– 1 cuillère à café de vanille liquide (optionnel)

– 2 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger (optionnel)

– 1 cuillère à soupe de lait pour la dorure

– 3 cuillères à soupe de sucre en grain

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

La recette

Au moins 12 heures à l’avance, il faut préparer la poolish (la veille au soir par exemple).

Mélanger les ingrédients de la poolish jusqu’à obtention d’une belle pâte. Couvrir d’un torchon propre et laisser reposer à l’abri des courants d’air durant 12h minimum.

Si vous utiliser un MAP, vous pouvez faire cette préparation directement dans la cuve.

Après ce temps de repos, ajoutez les jaunes d’oeufs battus, la vanille, l’eau de fleurs d’oranger, l’extrait naturel d’orange, le vinaigre, puis les ingrédients secs (farine, levure, sucre, beurre à température ambiante). Pétrissez au moins 2×15 minutes à la main (vous imaginez bien que j’ai pas fait ça tout ce temps !) puis faire reposer 1 heure. Si vous utilisez une machine à pain, programmez sur « pâte seule »

A l’issue de la levée, sortir le pâton de la machine à pain ou du saladier, le diviser en 3 parts égales. Façonner des boudins de pâte, les poser sur une plaque et les tresser de manière très lâche afin qu’ils puissent lever. Laisser reposer encore 2 heures dans un endroit tiède (par exemple, de le four, après l’avoir chauffé un peu puis éteint).

Préchauffer le four à 200°C (thermostat 6-7). Mélanger le jaune d’oeuf restant avec la cuillère de lait, et dorerla tresse. Saupoudrer de sucre en grains et enfourner. Au bout de 5 minutes, baisser la température du four à 180°C (thermostat 6) et laisser cuire encore une vingtaine de minutes.

Ne faites pas comme moi et surveillez bien la cuisson ! La dorure peut vite brunir ! Dans ce cas, poser une feuille de papier alu sur la brioche pour la protéger.

Laisser refroidir sur une grille.

Maintenant que vous avez bien travaillé et bien patienté, vous avez le droit de déguster !

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Je vous conseille de manger la brioche dans la journée. Le jour-même la mie était délicieuse, aérée, souple. Mais dès le lendemain, quand j’ai fait la photo (j’ai attendu la lumière du jour), elle s’était déjà un peu asséchée et rétractée. Tosté et avec un peu de pâte à tartiner, c’est délicieux aussi, croyez-moi !

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

a vos fourneaux ignature.com_54492_56_C7669FA2CDA796F15311119120D1C639

Publicités

13 réflexions sur “Brioche tressée au sucre (avec poolish)

    • J’avoue que j’ai souvent la flemme aussi (surtout pour la vaisselle après !), mais c’est une telle satisfaction et un tel régal quand on réussi un truc que ça me donne l’énergie pour le faire !

    • oh ben la patience, c’est plus d’attendre qu’elle lève, mais à travailler, ça n’en demande pas tellement. Je t’avoue un truc : l’impatience est mon plus gros défaut ! Donc si je l’ai faite, c’est faisable par tout le monde !

    • lol Ben d’habitude, y a que ma pâte à pizza qui veut bien gonfler ! Mais là, avec cette histoire de poolish (que je ne connaissais même pas !), ça a bien gonflé, donc ça aide beaucoup ce truc !

Laisse-moi un mot doux ! Les commentaires font vivre le blog !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s