[LECTURE] « Attachez vos ceintures, décollage immédiat » de Isabelle Tronquet

Si mes souvenirs sont bons, c’est la première fois que j’écris un article sur un livre. Il est vrai que je passe tout mon temps libre sur l’ordinateur, et que je ne prends plus du tout le temps de lire de vrais livres (j’ai une cinquantaine de bouquins de chick lit dans ma pàl qui attendent que je m’occupe d’eux !).

Il y a quelques semaines, alors que j’avais un gros chagrin, mon chéri m’a fait la surprise de m’offrir un livre pour me changer les idées. Bon, l’intention était fort gentille même si je ne lis pas, mais…. c’était le bouquin d’Enjoy Phoenix ! Alors oui, je regarde de temps en temps ses vidéos. Oui, j’admire son parcours de femme d’affaires. Mais non, je ne suis pas une adolescente complètement fan de Marie. Déjà, mon adolescence est bien bien bien loin derrière moi, et je ne suis pas du tout du tout du tout dans la cible de ce livre ! Je suis donc allée à la librairie et j’ai échangé contre un livre qui me paraissait bien plus drôle car  j’avais surtout besoin de rire !

J’ai donc choisi « Attachez vos ceintures, décollage immédiat » de Isabelle Tronquet (et moi je n’écorche pas son nom, contrairement à de nombreux médias !)

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Avant toute chose, il faut savoir que je suis phobique de l’avion. Enfin pas le genre de phobique qui pleure en voyant un avion (au contraire, j’aime ça les regarder), mais je ne veux tellement plus monter là-dedans tant j’ai la trouille que je n’ai plus aucun rêve de voyage. L’idée d’être enfermée durant des heures (je suis tellement patiente, hein….), serrée dans mon siège, avec plein de gens, me terrifie. J’imagine le pire. Pourtant, lorsque j’allais au Québec, je n’ai jamais connu d’incident. Si ce n’est lors de mon dernier voyage, où je ne sais pas pourquoi, je ne me sentais pas bien, j’étais faible. Et comme je voyageais seule, j’ai eu toutes sortes d’angoisses que je n’ai pas osé dire à l’hôtesse de l’air qui aurait pu me rassurer. Et depuis, je suis terrifiée. Je n’ai repris l’avion qu’une fois il y a 6 ans, pour aller à Séville, mais ça a été très compliqué (je vous passe les détails peu glamours). Depuis, je me refuse à tout voyage.

Ce livre a été écrit par une blogueuse que vous connaissez peut-être sous le nom de Flying Mama. Isabelle Tronquet est hôtesse de l’air depuis plus de 15 ans, et mène de front sa vie de famille (elle a un petit garçon) et son métier très prenant.

Elle a écrit dans ce livre de nombreuses anecdotes qui lui sont arrivées personnellement ou à ses collègues. Les propos rapportés sont tour à tour émouvants (les gens dont c’est le dernier voyage, dans tous les sens du terme), drôles (les enfants le sont vraiment), surprenants (les passagers qui s’envoient en l’air direct sur leur siège) ou complètement hallucinants (ceux qui se soulagent partout, mais pas dans les lieux réservés à cet effet).

Si ça ne tenait qu’à moi, j’interdirais l’alcool sur les vols ! Non mais le nombre d’incidents liés à l’alcool est impressionnant ! Et je ne comprends même pas que dans un lieu si confiné, et sur des vols qui peuvent parfois être très longs, ça soit autorisé (d’ailleurs qu’en pensez-vous ?). Je comprends qu’une coupette de champagne puisse détendre (surtout les stressés et les angoissés) ou faire plaisir, mais il me semble qu’on peut se passer d’alcool le temps d’un voyage ou du moins se contenter d’une quantité raisonnable. D’autant plus que l’altitude en augmente les effets. J’imagine que ça l’avantage de faire entrer de l’argent dans la caisse du bar…

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

J’ai beaucoup aimé lire ces perles de passagers et en apprendre davantage sur le métier de personnel de bord. Ces gens sont incroyables et ont de multiples casquettes : serveurs, nounous, secouristes, infirmiers, psychologues, vendeurs, hôtes d’accueil, médiateurs, guides, présentateurs (ou speakerines). Tout cela en gardant le sourire, toujours en veille, et en enquillant les heures de vol et les jets lags.

Toujours tirées à quatre épingles, les hôtesses ont une image glamour et donnent l’impression que leur métier se limite à accueillir les passagers avec un large sourire et leur servir à boire et à manger pour rendre leur vol agréable. Mais ce n’est en fait qu’une infime partie du métier.

J’ai été emballée par cette lecture, mais j’ai un petit bémol à exprimer : certaines anecdotes sont mal écrites. Je n’aime pas dire ça car je sais bien qu’il y a beaucoup de travail derrière un ouvrage, mais ça m’a tellement sauté aux yeux que je ne peux m’empêcher de le dire. Je ne suis pas littéraire pour deux sous, aussi je me contente de bien peu concernant le style. Mais là, peut-être est-ce dû au fait que ce sont des propos rapportés, il y avait énormément d’erreurs de ponctuation (trop de virgules tuent la virgule !) qui rendent les phrases lourdes et parfois incompréhensibles sans une seconde lecture.  Ce n’est pas grand chose, mais c’est dommage que l’éditeur n’ait pas fait corriger cela, sachant que l’auteure n’est pas écrivain professionnel. S’il y a un second opus, j’espère qu’il n’y aura plus ce défaut.

En refermant ce livre, je me suis sentie à la fois rassurée et encore plus flippée ! D’un côté, certaines anecdotes me montrent qu’il y a encore plus de « risques » que ce je ne le pensais en raison de certains passagers qui font vraiment n’importe quoi. Mais d’un autre côté, ce livre m’a prouvé à quel point le personnel de bord est bien formé, prêt à gérer absolument toutes les situations, des plus anecdotiques aux plus graves. Et je me dis que si une hôtesse comme Isabelle était présente près de moi et aux petits soins rien que pour moi, je pourrais de nouveau voyager en avion. Euh…. ça existe une hôtesse de l’air privée ? 🙂

Bon allez, je vous laisse, j’ai une phobie à soigner car dans exactement 10 mois et 15 jours, je dois marier ma meilleure amie au Québec ! Et j’aurais bien honte de ne pas y aller à cause de ma trouille ! (Isabelle, tu m’accompagnes ? 🙂 )

Vous avez lu ce livre ? Vous aimez prendre l’avion ou vous avez peur ? Dites-moi tout !

Si vous devez prendre l’avion pour vos vacances d’été, je vous conseille quand même d’attendre votre retour pour lire ce bouquin !

Publicités

11 réflexions sur “[LECTURE] « Attachez vos ceintures, décollage immédiat » de Isabelle Tronquet

  1. Je suis justement en train de lire ce livre ! J’ai pris plusieurs fois l’avions étant petite et jeune, la dernière fois c’était en 2004 et justement pour aller au Canada. Le vol c’est très bien passé et depuis je n’ai pas repris l’avions car pas l’occasion et heureusement car aujourd’hui j’ai peur. Je pense que c’est à force d’entendre tous ces crash aux infos.

    • je pense aussi que ça vient de ça. Et puis le Canada, c’est 7 à 8h , c’est super long ! Moi je ne tiens pas en place, ça me rend folle d’être coincée sur mon siège aussi longtemps !

    • C’est normal d’avoir une petite appréhension. Les premières fois, j’en avais aussi, mais ça passe très vite. Mais maintenant, c’est autre chose…
      Oui, ce livre est très sympa !

  2. Ah je l’avais pas vu ton article, oups….il est pourtant joliment écrit et donne envie de découvrir ce livre (même si comme toi je ne lis pas lol).
    Moi perso, j’adore prendre l’avion et même avec des turbulences lol. Je ne suis pas inconsciente mais voilà, le risque zéro n’existe nul part et ça que ce soit à pieds, en vélo, en voiture, en avion, bateau etc….et comme mon papa disait, la peur n’évite pas le danger (^_^).
    Alors tu bien être obligée prendre l’avion prochainement et qui sait, peut être la réconciliation au bout 🙂
    Bisous.

    • 🙂 Ben honnêtement, je ne m’imagine pas du tout faire le voyage, même si c’est pour faire plaisir à mon amie. Je travaille sur la téléportation, mais j’suis pas au point !
      C’est sûr que la peur n’évite pas le danger, mais y a des peurs irrationnelles !

Laisse-moi un mot doux ! Les commentaires font vivre le blog !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s