[DIY] Le déo fait maison le plus efficace au monde !

Les déodorants et moi, c’est une longue histoire ! Je ne pourrais vraiment pas m’en passer (je ne sais pas comment font celles qui ont décidé de ne plus en utiliser !).

J’avais adopté le super déodorant Soap Walla (mon avis ici) depuis un peu plus d’un an, mais j’étais assez refroidie par le prix. 16 euros et des brouettes + les frais de port…. ça commence à faire, même si le pot dure assez longtemps.

Dans mon article cité plus haut, j’avais évoqué mon côté glamour niveau transpiration ! Je transpire facilement et ça sent vite mauvais. Eh ouais, c’est pas de chance ! Il me faut donc un déo dont l’efficacité résiste à toutes épreuves.

C’est grâce à la recette d’Amélie Clochette Beauté que j’ai trouvé mon bonheur. La première semaine, j’étais très déçue car le déo ne fonctionnait pas du tout sur moi. Je lui en ai fait part, et elle était surprise car toutes les personnes qui l’avaient essayé en étaient satisfaites. J’ai donc décidé de persister et j’ai bien fait. Ce déo est très efficace, je tiens parfois 24h sans aucune odeur malgré des vêtements en synthétique, du stress, de la chaleur…. Un vrai miracle !

Je ne remercierais donc jamais assez Amélie pour sa recette que j’ai juste un peu modifiée et j’en ai profité pour utiliser les produits LCA Aroma que je vous avais présentés ici.

J’ai fait un pot en version karité pour ma maman qui avait du mal à croire en l’efficacité de ce produit et elle en est ravie !

Ce n’est pas un anti-transpirant. La peau vit sa petite vie, mais sans odeur !

Ne convient pas aux femmes enceintes (en raison de l’huile essentielle)

LCA aroma diy déo maison

LCA aroma diy déo maison

Ingrédients

3 cuillères à café d’huile de coco (je la prends désodorisée)

1 càc de beurre de karité OU 1 càc de monoï

3 càc de bicarbonate (alimentaire, et le plus fin possible).

2 càc de fécule de maïs

20 gouttes d’huile essentielle de palmarosa (ou de lavande vraie ou de tea tree. Je prends toujours palmarosa donc je ne connais pas l’efficacité des autres huiles).

Un petit pot en plastique ou en verre bien propre et désinfecté.

 

J’ai déjà essayé la version karité et la version monoï. Je trouve la seconde plus agréable car moins grasse, mais elle revient plus cher et malheureusement l’odeur que j’adore ne reste pas.

Le bicarbonate le plus courant a des grains gros comme du sel. Je trouve que ça rend la crème peu agréable à passer à la longue car ça fait comme un gommage quotidien des aisselles, ce qui irrite la peau. Mais j’ai vu qu’il existe du bicarbonate aussi fin que de la farine et je vais l’essayer dès que j’en aurais trouvé.

Et comment on procède ? C’est ultra simple et ça ne prend que 5 minutes ! 

On fait fondre les huiles au bain-marie (je les mets dans un verre). On mélange bien. Puis on ajoute le bicarbonate. On mélange. On ajoute la fécule. On mélange. Et enfin on ajoute l’huile essentielle.

Il faut procéder assez rapidement afin que les huiles ne se re-figent pas.

Et on verse dans le petit pot que l’on referme soigneusement et on place au frigo tête en bas pour environ 30 minutes pour aider à durcir. On retourne le pot et laisse encore une vingtaine de minutes. Cela évite que les grains de bicarbonates ne tombent au fond. Je crois qu’au début, ça ne fonctionnait pas car je n’avais pas de grain vu qu’ils étaient tous tombés au fond du pot ! D’où l’intérêt encore une fois d’avoir un bicarbonate ultra fin qui se mélangera mieux et ne tombera pas.

Comment l’utiliser ? 

ll est recommandé de faire un test dans le pli du coude pour vérifier que l’on n’est pas allergique au bicarbonate ou à l’huile essentielle. Si pas de réaction au bout de 24h, c’est tout bon !

On prélève l’équivalent d’une petite noisette de produit et on l’applique en massant doucement sur l’aisselle. On peut s’habiller immédiatement.

La quantité permet d’avoir un pot d’environ 30 ml ce qui permet une utilisation d’un bon mois, le temps de conservation idéal du produit. Vous pouvez le conserver dans la salle de bain. Par forte chaleur, il risque de se liquéfier, donc une conservation au frigo sera peut être plus adéquate l’été.

déo home made

Peu photogénique, mais redoutable ! 

Etes-vous prêtes à tenter la recette ? Si vous la faites, j’ai hâte d’avoir vos impressions !

 

Edit du 28/07 : Après de multiples recherches, j’ai enfin trouvé le bicarbonate ultra fin dont je rêvais. Je n’en pouvais plus des grains abrasifs ! Et croyez-moi, avec la poudre ultra fine, je ne sens plus rien au moment de l’application : un vrai bonheur ! Et c’est toujours aussi efficace, malgré les grosses chaleurs de l’été. Je peux compter sur une protection de 24h sans retouche et quelle que soit la matière de mes vêtements. Le graal !

Et donc ce fameux nouveau bicarbonate ultra fin est celui-ci, trouvé chez Rayon Vert pour la modique somme de 0.95 euro les 100g :

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Publicités

30 réflexions sur “[DIY] Le déo fait maison le plus efficace au monde !

    • Oui, j’ai vu que c’était possible également. Quand j’aurais trouvé du bicarbonate poudreux, j’essaierai car effectivement, autant aller au plus simple !

  1. Super recette, simple en plus, merci ! Bicarbonate très fin alimentaire : en pharmacie. J’essaierai Tea tree ou lavande, qui sont des désinfectants naturels. Qu’est-ce que le palmarosa ?

    • CHouette, tu m’en diras des nouvelles ! Mais attention, ça ne fonctionnera peut être pas dès les premiers jours ! A essayer d’abord le week end ou en vacances ! Palmarosa a les mêmes vertus que le tea tree, mais ça sent un peu moins mauvais (j’aime pas non plus, mais ça s’estompe assez vite)

  2. He genial ! tenter le deo homemade est sur ma to-do . Je bookmarque ta recette . Le bicar j’en ai 2 sortes , un acheté en droguerie un peu granuleux que j’utilise pour l’entretien et un second très fin , comme du sucre glace, que j’achète en pharmacie (marque cooper) que j’utilise en pâtisserie à la place de la levure chimique. Moi ce que je n’ai pas en stock c’est l’huile de coco .

    • j’ai du gros pour le ménage, et du fin comme du sel pour la cuisine et les soucis d’estomac. Mais je ne trouve pas celui qui est fin comme du sucre glace et je pense que ça sera encore mieux pour le déo. N’hésite pas à revenir donner tes impressions.

  3. aaaaaaaaaaaaaah mais c’est super simple, j’ai quasi tout ce qu’il faut, à part le bicarbonate (et encore il me semble que j’en avais) et j’aimerais bien à la lavande mais au pire j’ai du tea tree ou du palmarosa donc y’a plus qu’à =)
    bisouuuus ♥

    • Ah mais oui, c’est ultra simple. En 5 minutes, c’est fait ! Alors si tu as tout…. go go go ! 🙂 Tu m’en diras des nouvelles ! Et je croise les doigts pour que toi ça marche dès les premiers jours !

        • j’ai hâte d’avoir ton retour ! Moi je trouve pas de bicarbonate très fin, et j’avoue qu’après deux mois ma peau commence à pas trop aimer le massage aux grains quotidien ! Je crois que je vais commander sur AZ mais bon avec les frais de port, ça fait super cher

          • ah moi chaque fois que j’en achète il est fin, plus que du sel en tout cas, si tu veux commander sur AZ j’ai des trucs à prendre on peut grouper pour partager les fdp =)

            • celui sur la photo, il est comme du sel. Mais je le trouve encore trop gros. Je voudrais celui qui est comme de la farine.
              C’est gentil, mais si tu dois me l’envoyer ensuite, ça va revenir au même en terme de frais ! Je n’ai pas encore fait tous les magasins bio de mon coin. Mais avec le boulot j’ai moins le temps de faire les magasins !

  4. Je suis adepte aussi du déo home made , et j’ai réussi a le faire en stick car j’en avais marre d’en avoir plein les doigts ongles devoir savonner mes mains et sous les ongles et je suis comme toi je transpire et je sens et depuis aucun soucis . Je ne m’inquiete plus de bouger les bras etc…

    • oui, j’ai vu ta recette. J’aime bien la version crème même si en effet, il faut plonger les doigts dedans et se laver les mains avant et après. Peut être qu’un jour j’essaierai la version stick, mais bon…comme celle ci me convient bien….

  5. C’est sympa de partager cette recette avec nous 🙂 Vive le naturel! 😉 Je ne l’ai jamais essayée mais un jour où l’autre je me déciderai! 🙂 Super article bravo!

      • Ah ben le naturel, c’est vrai qu’une fois qu’on a trouvé ce qui nous convient on a du mal à faire marche arrière c’est vrai 🙂

          • Ah je connais très bien cette marque car je n’ai utilisée que celle-là pendant 2 ans. Et puis après une longue réflexion je suis repassée au chimique mais en restant un minimum dans le naturel en testant les colorations végétales (j’en ferai prochainement un article sur mon blog je pense) car malheureusement je n’ai jamais réussi à cacher mes cheveux blancs avec le henné.

Laisse-moi un mot doux ! Les commentaires font vivre le blog !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s