[Lecture] La petite boulangerie du bout du monde – Jenny Colgan

La petit boulangerie du bout du monde. Rien que le titre a attisé ma gourmandise ! Oui, j’adore le pain. Le manger et depuis quelques mois, le fabriquer aussi.  Ce titre promet aussi du voyage. Gourmandise et voyage, c’est un bon programme, n’est-ce pas ?

8.10 euros chez Pocket

J’ai adoré me plonger dans ce village du bout du monde qui ne l’est pas vraiment, aux Cornouailles. Je me suis vue, moi la citadine qui ne jurais que par la ville et le shopping il y a quelques années, vivre dans un endroit isolé et plein de charme comme celui-ci. A l’aube de la quarantaine (bordel !), je me verrais bien dans ce genre de vie. Peut-être pas dans l’immédiat, mais j’y songe.

Les personnages sont attachants, même l’horrible (mais malheureuse) Mrs Manse.  On suit avec plaisir la vie de ce petit village côtier et isolé et sa presqu’île, au fil des saisons. On s’émeut lorsqu’un drame survient, tellement bien décrit qu’on s’y croirait. On sent presque l’odeur du délicieux pain confectionné par Polly. On se surprend à considérer le macareux apprivoisé comme l’un des personnages principaux.

Bien que le style soit parfois un peu brouillon dans certains paragraphes et qu’il subsiste pas mal de coquilles (mais personne ne relit chez les éditeurs ?!), c’est une lecture fluide et agréable. L’auteure décrit parfaitement les lieux, les lumières, les odeurs. Je me suis vraiment laissé transporter dans ce village et j’ai adoré le voyage. Sur fond d’optimisme, ce roman laisse imaginer que l’on peut toujours se relever d’une situation difficile, même en repartant de zéro, du moment que l’on croit cela possible et que l’on accepte ce changement de vie.

J’ai tellement aimé cette histoire que j’embarque immédiatement pour la suite : Une saison à la petite boulangerie

Et toi, tu l’as lu ? Ce roman te fait envie ?

 

Publicités

6 réflexions sur “[Lecture] La petite boulangerie du bout du monde – Jenny Colgan

  1. Oui je l’ai lu (et relu depuis même) ainsi que sa suite et la suite de sa suite, « Noël à la petite boulangerie ». J’ai aussi dans ma pal le livre suivant, « rendez-vous au cupcake café ». A voir, j’avais par contre pas du tout adhéré à « toute résistance serait futile » du même auteur. Comme quoi !
    Et puis par les temps qui courent les livres qui reboostent le moral, c’est quand même drôlement agréable !

  2. coucou

    j’ai lu ce livre avec beaucoup de plaisir…..
    moi aussi avant je ne jurais que par la ville, mais avec l’âge,je me vois bien vivre paisiblement dans ce genre d’endroit, peut-être pas ce pays, mais avec un peu de soleil!
    je trouve que ce genre de bouquins fait du bien au moral!!!!

    • En vieillissant, on sait se satisfaire de l’essentiel et revoir les priorités. Moi, du moment que j’ai une bonne connexion internet, je peux vivre n’importe où ! Il y a d’autres titres de la même auteurs, que je vais sûrement lire aussi car en plus d’être « feel good », ils sont plein de gourmandises

Laisse-moi un mot doux ! Les commentaires font vivre le blog !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s