NAPOLITAIN

Parmis les gâteaux que j’aimais beaucoup avoir pour le goûter quand j’étais enfant, il y avait le fameux. Napolitain Moelleux, xhocolaté, et croustillant avec les vermicelles, c’était un régal. Bon, en vieillissant, j’ai surtout trouvé ça trop sucré, bourré de conservateurs et pas si bon que ça !

Après avoir passé de nombreuses années sans en déguster, j’ai voulu essayer d’en faire moi-même. Evidemment, ça ne se conserve pas aussi longtemps que ses homologues industriels, mais c’est assurément meilleur ! Comme je n’aime pas les vermicelles (qui sont plein de mauvais ingrédients), j’ai râpé du chocolat. C’est moins photogénique, mais ça a meilleur goût !

Si vous le préparez la veille, vous pouvez le conserver au frigo, mais n’oubliez pas de le sortir au moins deux heures à l’avance. Il se conserve ensuite 2 à 3 jours dans un film alimentaire à température ambiante.

C’est parti pour la recette que j’ai testée lors de mon anniversaire. Et pour une première, je peux dire que c’était délicieux et tous mes invités ont aimé aussi ! (rrrhooo mais si, ils me l’auraient dit si c’était infâme !)

Voici la recette pour un gâteau de 12×24 cm ce qui fait entre 6 et 10 parts selon la taille. Pour le mien, j’avais fait 1.5 fois la quantité. Pour être sûre d’avoir la même quantité de pâte pour chacun des 3 biscuits, je les ai fait un par un en divisant les ingrédients par 3. Mais si vous avez l’oeil, vous pouvez préparer toute la pâte d’un coup, en prélever 1/3 pour y ajouter le chocolat (et à mettre dans un moule qui fait 12×24 cm) et faire un seul grand biscuit blanc (dans un moule de 24×24 cm, si vous suivez bien !). Tout dépend des moules que vous avez à disposition.

La longueur de la recette peut donner l’impression que c’est fastidieux, mais elle est en fait très facile. Toutefois, ça prend un peu de temps et il vaut mieux s’y prendre à l’avance.

Imparfait, mais tellement bon !

Ingrédients

Pour les génoises : 

  • 4 oeufs
  • 130 g de sucre en poudre
  • 200 g de beurre fondu
  • 250 g de farine T45
  • 1/2 sachet de levure
  • 1 cuillère à soup de cacao non sucré (type Van Houten)
  • 1 pincée de sel
  • 1 gousse de vanille (ou 1 cuillère à café extrait de vanille ou un cuillère à soupe de sucre vanillé)

Pour la ganache au chocolat :

  • 150 g de chocolat noir
  • 120 ml de crème liquide entière

Pour le glaçage : 

  • 2 cuillères à soupe d’eau ou de lait
  • 100 g de sucre glace
  • des vermicelles ou du chocolat râpé

Recette

Préparation des génoises au chocolat et à la vanille :

  • Préchauffer le four à 180°
  • Dans un saladier, mélanger les œufs entiers et le sucre jusqu’à faire blanchir et que ça soit mousseux
  • Faire fondre le beurre
  • Ajouter le beurre fondu et mélanger
  • Incorporer progressivement la farine, la levure et la pincée de sel
  • Séparer la pâte en 2/3 et 1/3 dans deux saladiers distincts
  • Verser les graines de la gousse de vanille (ou l’extrait de vanille ou le sucre vanillé) dans le saladier contenant les 2/3 de la pâte et ajouter le cacao dans le dernier tiers. Mélanger chacune des pâtes
  • Beurrer les moules
  • Verser la pâte à la vanille dans le moule le plus grand ( 24x24cm) et verser la pâte au chocolat dans le moule plus petit (12x24cm)
  • Faire cuire chaque génoise 15 minutes (surveiller la cuisson car selon les fours cela peut varier légèrement)
  • A la sortie du four, démouler les génoises et les laisser refroidir sur une grille
  • Une fois tiède couper votre génoise à la vanille en deux dans le sens de la longueur de manière à obtenir deux génoises de même taille

Préparation de la ganache au chocolat :

  • Casser grossièrement le chocolat
  • Porter la crème à ébullition
  • Dès les premières bulles verser immédiatement la crème sur le chocolat et mélanger jusqu’à ce que le chocolat fonde et que le mélange devienne homogène
  • Laisser refroidir à température ambiante jusqu’à ce que la ganache ait épaissi

Montage du Napolitain

  • Avant de monter le napolitain, vous pouvez « lisser » vos génoises avec un gros couteau si vous ne les trouvez pas assez plates sur le dessus afin d’avoir un beau napolitain bien droit. J’ai oublié de le faire et j’ai obtenu un gâteau un peu bancal !
  • Alterner génoise à la vanille / ganache au chocolat / génoise au chocolat / ganache au chocolat / génoise à la vanille
    Poser la dernière génoise à l’envers : le dessous de la génoise vers le haut
  • Laisser refroidir 1 heure au réfrigérateur afin que la ganache durcisse

Préparation du glaçage et fin du montage :

  • Dans un bol, mélange le sucre glace avec du lait (ou de l’eau)
  • Le but est d’obtenir un glaçage ni top liquide ni trop épais car il doit s’étaler facilement avec une spatule sans couler partout !
  • Une fois le napolitain bien refroidi, à l’aide d’une spatule, le recouvrir de glaçage
  • Saupoudrer de vermicelles au chocolat ou de chocolat râpé
  • Placer au frais 30 bonnes minutes le temps que le glaçage se fige
  • Couper les bords du Napolitain pour obtenir un gâteau bien net

 

10 réflexions sur “NAPOLITAIN

  1. Il faudrait que j’essaie, ce gâteau c’est toute mon enfance. Lorsque j’en mange j’ai 10 ans et je suis en visite chez ma tante-marraine pendant les vacances.
    Bisettes

    • Moi j’en ai pas mangé énormément car ma mère ne nous laisser pas manger beaucoup de « cochonneries » sucrées ! Du coup, quand j’en avais, c’était un vrai bonheur !

Répondre à Camille Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s