Gâteau moelleux aux mirabelles du jardin

Quel bonheur de pouvoir cueillir ses fruits directement dans le jardin ! J’avoue que lorsque le propriétaire de la maison m’a dit qu’il voulait planter un mirabellier, je ne l’ai pas vu d’un très bon oeil. De l’entretien et de la place en moins… Mais finalement, c’est un petit arbre, magnifique au printemps lorsqu’il fleurit et qui me donne une dizaine de kilos de mirabelles chaque été que je prends plaisir à cueillir. Et pourtant, je n’en mange même pas !

Je prépare des tartes le plus souvent. Et parfois des gâteaux. Je partage le surplus de fruits avec mes proches et mon voisin m’en vole un peu directement sur l’arbre alors que les branches ne dépassent pas chez lui grrrr !

Voici la recette ultra simple d’un gâteau moelleux qui a remporté un franc succès dans ma famille. Les quantités sont valables pour un moule à cake de format standard. La base de la pâte peut être utilisée avec n’importe quels fruits. Le gâteau est très moelleux et ne se tient pas très bien ! Il est recommandé de le déguster dans une petite assiette.

Ingrédients

  • 120 g de farine
  • 100 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 120 g de beurre
  • 2 oeufs
  • 1 sachet de levure
  • environ 400 g de mirabelles (la quantité est à adapter selon l’intensité de fruits que vous désirez)

La recette

Préchauffer le four à 170° en chaleur tournante.

Faire fondre le beurre au micro-ondes. Laisser refroidir un peu. Casser les oeufs dedans, ajouter les sucres et fouetter au batteur électrique.

Ajouter la farine et la levure. Re-fouetter.

Couper les mirabelles en deux pour les dénoyauter. Puis recouper les moitiés encore en deux. Des petits morceaux évitent qu’ils ne tombent dans le fond. Bien mélanger à la pâte.

Verser dans le moule à cake garni de papier sulfurisé (tellement plus facile pour le démoulage !).  Faire cuire 45 minutes.

Laisser refroidir une quinzaine de minutes, puis démouler et laisser finir de refroidir sur une grille.

 

 

[APERO] Petites mousses carottes pois chiches cumin

J’ai toujours adoré organiser des apéros dînatoires. Et l’été, c’est encore plus chouette quand on peut le faire dans le jardin, déguster des mets plus légers et frais et batailler avec les moustiques. Voici une petite recette que j’aime beaucoup faire car c’est très simple et léger. Et même vegan !

Eh oui ! On utilise le jus des pois chiches monté en neige en replacement des oeufs. Cette méthode est aussi bien pour les mousses salées que les sucrées car le jus n’a pas de goût dans les préparations. On peut donc faire une mousse au chocolat vegan avec ce jus. Le saviez-vous ?

Ces mousses de carotte peuvent être dégustées seules à la cuillère, ou en trempette avec des crackers ou des gressins.

Et vous, quelles sont vos recettes fétiches pour les apéros ? N’hésitez pas à les partager en commentaire.

 

Ingrédients pour une douzaine de verrines

  • 3 belles carottes
  • 1 boîte de 250 g de pois chiches
  • le jus d’une orange (facultatif)
  • 2 cuillères à café de cumin en poudre

  • Sel et poivre

La recette

Egoutter les pois chiches au dessus d’un bol pour récupérer le jus.

Peler et couper en rondelles les carottes et les mettre dans une casserole en les recouvrant d’eau. On peut ajouter 1/2 kub or pour donner plus de goût.

Ajouter le jus de l’orange, saler/ poivrer et faire cuire à couvert pendant 25 mn.

Quand les carottes sont bien tendres, les mixer avec les pois chiches, ajouter une à deux cuillères d’eau si la purée est trop épaisse.

Ajouter le cumin. Goûter et rectifier l’assaisonnement si besoin.

Monter le jus de pois chiche en neige bien ferme, puis l’incorporer délicatement à la purée de légumes.

Remplir les verrines puis mettre au frais pendant 2 heures minimum.

Gâteau minute vendéen

Ce gâteau est un délice riche en sucre et en beurre ! Dans ma recette, j’ai réduit le sucre car la quantité initiale m’affolait un peu ! Ce gâteau tient son nom du fait qu’il peut être préparé à l’avance, se conserve plusieurs jours et peut donc être servi « à la minute » en cas de visite imprévue. Mais honnêtement, je ne suis pas sûre qu’il en reste au bout de quelques jours !

Entre la génoise et le quatre-quart, ce gâteau était souvent présenté aux mariages et communions et confectionné par des femmes dont c’était la spécialité et qui se déplaçaient de ferme en ferme dans les campagnes vendéennes.

L’ajout de sucre sur le dessus juste avant la cuisson permet de former une délicieux croûte fine et sucrée.

Les ingrédients

  • 140 g de sucre vanillé (ou nature, si vous n’en avez pas)
  • 4 oeufs
  • 165 g de farine
  • 70 g de fécule de maïs
  • 1 sachet de levure chimique
  • 165 g de beurre à température ambiante
  • 1 cs de sucre cristal

La recette

Préchauffer le four à 170° en chaleur tournante.

Séparer les jaunes et les blancs d’oeufs. Monter les blancs en neige

Dans un saladier, fouetter le beurre et le sucre vanillé. Ajouter les jaunes d’oeufs

Mélanger la farine, la fécule et la levure. Tamiser le tout, puis verser progressivement tout en fouettant.

Enfin, incorporer les blancs délicatement

Verser la pâte dans un moule garni de papier sulfurisé et saupoudrer avec le sucre cristal.

Enfourner pour environ 25 minutes. Le dessus du gâteau doit être légèrement doré et former une petite croûte grâce au sucre. Enfoncer un couteau pour vérifier si c’est bien cuit (la lame doit ressortir propre).

CHEERZ : des souvenirs pour la vie

https://cdn2.chrzz.com/assets/images/cross-parts/logo/logo-cheerz-d8daf0da.png

Ma maman et ma soeur sont allées en vacances à la Réunion en septembre dernier, chez une amie. Elles en ont rapporté de magnifiques photos. Donc quand Cheerz m’a proposé de découvrir leur site avec la confection d’un livre photos, j’ai aussitôt accepté afin de le leur offrir. Quoi de plus chouette que prolonger le voyage avec de beaux albums photos à regarder encore et encore pour se replonger dans l’ambiance ?

Je suis d’une génération qui n’est pas née avec la photo numérique. Depuis son arrivée, j’ai toujours cédé à la facilité de les conserver (avec plus ou moins de succès !) sur des CD gravés ou dans mes ordinateurs. J’en ai très rarement fait imprimer à l’unité et je n’ai fait imprimer qu’un album avec mes recettes préférées (donc plus de textes que de photos !) il y a déjà quelques années. A cause de mon manque de patience, je n’avais jamais fait de vrais livre photos. Bidouiller pour la mise en page etc, ce n’est vraiment pas mon truc. C’était donc pour moi un vrai défi à relever !

Qui est Cheerz ?

Cheerz propose un large choix de produits à personnaliser (albums, toiles, cadre aluminium, puzzle, magnets, décos, calendriers, albums scrapbooking et bien sûr, des photos de différents formats) sur un site très agréable, moderne, coloré, ergonomique.

Avec le montant qui m’était alloué, j’ai pu choisir un album photos souple en format paysage de 26 pages. Le plus dur a été de faire une sélection des plus jolies photos parmi les presque 800 que j’avais à ma disposition ! Je ne savais pas exactement combien je pourrai en mettre dans mon album car cela dépend de la mise en page que l’on choisit. J’en ai donc sélectionné 50 dans un premier temps.

Le temps de récupérer les photos chez ma maman, j’ai eu la chance d’apprendre que j’avais gagné un album photo sur un compte instagram ! Quelle aubaine ! J’ai donc pu faire un second album, mais je n’ai pas eu le choix du format : un album rigide en format portrait. C’était donc l’occasion de découvrir deux formats et deux finitions différentes.

Comment ça marche ?

Pour préparer l’album, il suffit de télécharger nos photos sur le site, puis de les disposer à l’aide des outils de mise en page. Peu habituée à ce genre d’outil, j’ai mis un peu de temps à l’apprivoiser et à comprendre le fonctionnement ! Mais une fois compris, ça roule tout seul ! J’ai ainsi fait défiler les belles photos une à une en les plaçant de manière à les mettre en valeur. Le site m’a alertée à plusieurs reprises que la qualité de mes photos était mauvaise. En effet, bon nombre avaient été prises avec un téléphone peu performant. J’ai donc pris soin de les mettre en petit format plutôt qu’en pleine page afin que le rendu soit correct.

La mise en page m’a semblé plus aisée en format portrait. Mais en réalité, la simplicité doit être la même quel que soit le format choisi ! J’ai tout fait sur ordinateur, donc je ne saurais vous dire si c’est plus simple ou pas via l’application sur smartphone.

Et le résultat ?

A chaque étape, le site envoie une notification. En moins de 30 minutes, le livre partait en impression ! J’ai passé ma première commande le mercredi après midi et j’ai reçu l’album le samedi midi alors que la livraison n’était prévu que le mercredi suivant ! J’ai été époustouflée par la rapidité. Le second album a été commandé le jeudi après-midi et il arrivé le mercredi suivant avec encore un peu d’avance sur le délai annoncé (sachant qu’il y avait un week-end et le lundi de Pentecôte, semi férié). J’ai longtemps eu un à priori sur Colis Privé qui n’a pas très bonne réputation, mais sur ces deux livraisons, il n’y a rien à leur reprocher car les délais prévus ont été largement respectés. A peine mis dans ma boite à lettres, j’avais déjà une notification de Cheerz pour m’en avertir. Les albums sont arrivés dans une pochette cartonnée d’un beau bleu ciel et estampillé Cheerz.

J’ai offert ces deux albums à ma maman le jour de la fête des mères. Elle savait que je préparais un livre photos car j’avais été obligée de lui demander ses photos de voyage, mais elle a été surprise d’en avoir deux et de voir ses propres photos en couverture. Elle s’est calée au fond de sa chaise et à feuilleté lentement ses livres en commentant ses photos comme si elle les redécouvrait ! Elle a trouvé que les couleurs étaient belles et la mise en page sympa (merci, j’y ai passé tellement de temps !). Elle a presque revécu son voyage à travers ces quelques pages et en a été émue !

On peut dire que le cadeau est réussi ! Elle va pouvoir garder ses albums précieusement et pourra les regarder quand elle aura besoin de voyager un peu et les prêter à ma soeur. Et je crois même qu’elle va commander des albums de ses précédents voyages, à défaut de pouvoir en faire de nouveaux ! Nous n’avons pas de préférence entre la version souple ou la version cartonnée, les deux sont très biens. C’est vraiment une question de goût et de budget.

Faire imprimer des albums a un coût, c’est vrai. Mais je pense que c’est un budget à inclure à celui du voyage (ou de n’importe quel évènement) pour garder de beaux souvenirs sur la durée. Combien de fois j’ai ragé d’avoir perdu mes photos dans mes ordinateurs qui ont rendu l’âme avant que je n’aie le temps de faire des sauvegardes ! (ça m’est arrivé 3 fois, rien que ça ! Oui, je suis malchanceuse avec mes ordis !)

En conclusion

Vous l’aurez compris, je suis tout à fait conquise par Cheerz ! Pour le choix des produits, pour la mise en page accessible à tous (même les moins patients !), pour la qualité des livres et de l’impression même à partir de photos dont la qualité est moyenne, pour les notifications à chaque étape et enfin pour la rapidité de livraison. Quant aux prix, ils se situent, me semble-t-il, dans la moyenne. J’envisage de faire des calendriers pour les fêtes de fin d’année ! Maintenant que je maitrise, on ne va plus m’arrêter !

Si vous souhaitez passer commande, avec le code EMM3GN4 vous aurez 5 euros de réduction à partir de 10 euros d’achats.

Et vous, que faites-vous de vos plus belles photos ?

Produit offert pour test – Merci !

N.A.E Crème anti-âge de jour pour défier la gravité !

N.A.E (Naturale  Antica Erboristeria) est une marque italienne de cosmétiques bio apparue dans les supermarchés français l’an dernier me semble-t-il  (C’est bon signe pour moi de ne pas trop savoir, ça veut dire que je fréquente beaucoup moins ce rayon qu’avant ! lol) alors qu’elle a le même âge que moi… Et je découvre en rédigeant cet article qu’elle est également vendue en parfumerie, notamment chez Marionnaud.

La marque se base sur des recettes ancestrales italiennes et sur les plantes offertes par la nature. Certifiés COSMOS ORGANIC par Ecocert, tous les produits de la marque sont également vegan.

Je ne sais pas pourquoi, j’avais une image un peu « bas de gamme » de cette marque avant de la découvrir de plus près. C’est Les Testeuses Femme Actuelle qui m’en a donné l’occasion en me faisant tester la crème de jour anti-âge. Quand on me propose de quoi éviter d’être une vieille peau, je dis oui !

Crème de jour anti-âge N.A.E  11€ en supermarché 15 € chez Marionnaud

Lire la suite

Parée pour l’été avec Bracelet Chic !

Mes travaux de recherche intensive sur la téléportation n’ayant pas encore abouti, je suis toujours confinée à la maison comme bon nombre d’entre nous ! J’avoue que je suis un peu en jachère car je ne vois pas l’intérêt de m’apprêter pour aller faire les courses ou jardiner ! Donc pas de make-up, pas de bijoux et jogging et short en alternance sont mon quotidien. Mais heureusement va très vite s’améliorer. Même si on est d’accord qu’on ne retrouvera pas une vie normale, la vie sociale (avec distanciation) va reprendre peu à peu son cours et le plaisir de s’apprêter retrouvera son intérêt.

Je suis une personne simple et je m’habille de façon très basique. Mais attention ! J’agrémente toujours mes tenues d’accessoires (surtout des « foulards » en hiver) et de bijoux. C’est comme les chaussures, même si j’ai arrêté d’en acheter, j’en ai énormément ! J’aime tellement ça !

Alors quand Aurélie du site Bracelet Chic m’a proposé en début d’année de découvrir sa boutique et de me faire parvenir des bracelets de mon choix, je ne pouvais refuser !

Bracelet Chic propose donc un large choix de…. bracelets ! Ouiiiiii, bravo à ceux qui suivent ! De tous les styles pour tous les goûts, pour hommes et pour femmes, j’avoue que j’ai mis un temps fou à choisir ! Tant de modèles me plaisaient !

J’étais un peu gênée dans mon choix car sur les fiches produit, il manquait les matériaux/composition et la taille des bracelets. J’en ai fait part à Aurélie qui a pris en compte ma remarque. Les compositions sont à présent indiquées. Ne manque plus que le tour de poignet et ça sera parfait !

J’ai reçu mes bracelets dans une élégante enveloppe noire, et chaque bracelet présenté dans un pochon en tissu noir. C’est très chic et parfait pour un cadeau.

Voici donc les petites merveilles reçues :

Bracelet cordon LYDA (18.90 €)

 

Cordon réglable en coton noir et anneau en acier inoxydable. Ce bracelet est à la fois très simple et très élégant. Il sera parfait avec une tenue un peu habillée ou un haut noir.

Bracelet manchette MAUVE coloris argent/jaune (19.90 €)

Bracelet en acier inoxydable et lanière synthétique fixée par boutons-pression

Le choix de motifs, de largeurs et de couleurs est si vaste que je n’arrivais pas à me décider ! Je voulais absolument une lanière d’ornement jaune, pour en faire mon bracelet de l’été ! C’est clairement la tendance du moment et je l’adore !

Mais j’ai un rêve : que la lanière de couleur soit vendue seule, afin de pouvoir en avoir plein et changer souvent, sans avoir à racheter un bracelet juste pour avoir de nouvelles couleurs !

Bracelet en cuir noir ERIC (16.90 €)

Choisi initialement pour l’offrir à l’Amoureux, il lui est malheureusement trop grand. Il y a pourtant 2 positions de réglage, mais même au petit, c’était trop grand pour lui. Mais qu’à cela ne tienne ! Je l’ai gardé pour moi et je le porte avec mes bracelets de pierres naturelles pour un style un peu bohème. Ce n’est pas perdu pour tout le monde !

Je n’ai pas assez de recul pour évoquer la qualité sur le long terme, mais à vu d’oeil, ils me semblent de bonne qualité avec de belles finitions. Juste un petit défaut sur la manchette, mais j’imagine que ce style de découpage est difficile et ce n’est pas gênant.

Je suis très satisfaite de mes bracelets que je trouve vraiment jolis.

Envoi en lettre suivie offert et une super offre sur le site jusqu’à fin septembre  : pour 2 bracelets achetés, le 3ème est offert (le moins cher des 3) ! Bientôt la fête des mères, des pères, l’anniversaire d’une amie, auto-cadeau post-confinement ? Moi je dis que c’est le moment d’en profiter !

Alors, craquera ou craquera pas ?

Produits offerts par la marque – Merci

Comment survivre au confinement sans sombrer dans le mojito ?

Ah les ami.e.s ! Si on nous avait dit que 2020 commencerait ainsi…. Moi qui souhaitais à tout le monde des surprises, de l’aventure…. nous voilà servis !

Jamais jamais je n’aurais imaginé que l’on vivrait cette situation. J’étais de ceux qui voyaient cela de loin sans imaginer l’ampleur et la gravité que cela prendrait. Mea culpa ! Et visiblement, comme nous, Bruce Willis et Superman sont en train de glander en slip devant Netflix en mangeant des chips, on ne peut pas compter sur eux pour sauver le monde ! (ne remercie pas pour l’image que tu as en tête !)

Quoi qu’il en soit, nous sommes à présent tous dans une situation à laquelle nous devons nous adapter. Avec ou sans travail, avec ou sans enfant, seul ou accompagné, en maison avec jardin ou en appartement sans extérieur, il y a toutes sortes de configurations. Ceux qui travaillent aimeraient rester en sécurité chez eux, ceux qui sont confinés transgressent les règles pour ne pas rester chez eux…. c’est un beau chaos qui fait ressortir le pire mais aussi le meilleur de notre société.

Je tiens ici à remercier toutes les personnes qui continuent de travailler durement, parfois au péril de leur santé, pour assurer le nécessaire à ceux qui peuvent rester en sécurité chez eux. Ne les oublions pas. D’autant plus que ce sont souvent les métiers les plus mal payés et peu considérés. Il sera temps que la société change de regard sur eux…

Ceux qui ont travail et/ou enfants sont débordés tandis que ceux qui n’ont ni l’un ni l’autre (comme moi) trouvent le temps un peu long. Les émotions se succèdent (la peur, l’anxiété, en particulier) et sont normales. Dans une situation complètement inédite, il est inévitable de ressentir cela. Il faut donc accueillir ses émotions, les comprendre, les laisser vivre, pour qu’elles finissent pas s’éloigner.

20 meilleures banques d'images gratuites et libres de droits

Source

Pour ne pas complètement perdre ses repères, il faut essayer de structurer ses semaines le plus possible (mais sans se mettre de pression pour autant. On n’est pas à 1/4 d’heure près !). Même sans travail et sans école, il vaut mieux se lever tous les jours à peu près à la même heure, et pas trop tard. Prendre ses repas à heures fixes et se coucher comme d’habitude. Ni trop tôt, ni trop tard. Les adultes ont autant besoin d’une certaine routine que les enfants. Et dans les temps libres (s’il y en a), il faut avoir de l’imagination, créer, se renouveler pour tromper l’ennui. Encore une fois, tout dépendra de la situation de confinement. Mais surtout, il est inutile de se mettre la pression.

Pour les personnes (et je pense en fait surtout aux mamans qui ont généralement la plus grosse charge de travail au quotidien) qui doivent tout gérer de front et sont débordées, il est important de se réserver chaque jour un petit créneau rien qu’à vous pour recharger vos batteries. Même si ce n’est que 15 minutes (le minimum du minimum syndical !), c’est indispensable. Et tant pis si ça signifie mettre les enfants devant un écran…. à situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles !

Voici une liste non exhaustive d’activités dans lesquelles piocher selon votre inspiration. Il y en a pour tous les goûts et beaucoup de choses sont mises à disposition gratuitement sur internet. Je mets peu de liens car j’aimerais publier rapidement cet article commencé il y a 15 jours (procrastination +++ !). Mais une recherche rapide sur un moteur de recherche vous permettra de trouver tout ce que vous souhaitez. Je ne mets rien à destination des enfants car ce n’est pas mon domaine, mais de nombreux sites et blogs le font très bien et vous les trouverez facilement.

Pour s’occuper

Prendre soin de soi (soins de la tête aux pieds, un petit bain ou une longue douche, faire un peu de gym, cours ici ou ici )

Prendre soin de sa maison (tri/rangement/nettoyage de chaque pièce, chaque placard, chaque boite. Laver les rideaux, les oreillers, les couettes si possible). Si vous avez du mal à vous organiser, n’hésitez pas à me demander conseil, je pourrai écrire un article dédié.

Empaqueter les objets à donner (mais attendre la fin du confinement pour y aller) et les objets à vendre.

Faire les photos et préparer les annonces pour les vendre (sur Vinted, Le bon coin, Ebay, etc) et les publier dès la fin du confinement.

Ecouter de la musique, chanter, danser, faire des playlist

Lire des ebooks gratuits (grand choix sur Cultura et la Fnac, mais aussi sur des sites de librairies indépendantes)

Appeler ses proches, faire des jeux ou des apéros en visio

Redécorer votre intérieur avec des objets que vous possédez déjà, changer les meubles de place, faire du neuf avec du vieux !

Faire des DIY (couture, origami, bricolage…) en suivant de tutos sur le web

Fabriquer vos produits ménagers ou cosmétiques

Jardiner (même avec quelques pots sur un mini balcon)

Cuisiner (de nombreuses recette faciles et pour tout les goûts ici sur le blog) et pourquoi pas en suivant les live de Cyril Lignac sur M6 à 18h45 ou de Anne-Sophie Vidal les lundi mercredi et vendredi à 15h30.

Préparer comme si on recevait : par exemple pour Pâques, préparez une jolie table, un bon repas, troquez les tenus conforts pour quelques choses de plus chic, que vous soyez seul.e ou en famille

Trier classer les photos, préparer des albums à faire imprimer

Faire des sauvegardes (ordi, tablette, téléphone)

Jouer à des jeux de société ou vidéos

Faire le plein de films et de séries (De nombreuses chaînes habituellement payantes sont actuellement offertes, même Canal+ est gratuit via les box !), MK2 Trois couleurs,

Regarder des documentaires (là encore, des contenus normalement payants sont mis à disposition gratuitement) C’est quoi le bonheur , Modes de vie alternatifs, Village démocratique, Le grand saphir, Festival du film d’aventure

Profiter des contenus (films, livres, formations) offerts sur les sites de certaines médiathèques

Faire de jolies photos (dans le jardin, sur le balcon, des enfants ou des rares passants, des oiseaux, des fleurs, de chaque petit détail)

Visiter des musées en ligne (les plus grands musées mettent à disposition des visites de certaines salles ou expos temporaires)

Regarder des spectacles de danse ou opéras

Dessiner ou apprendre à dessiner

Faire de la musique ou apprendre la musique

Regarder ou lire tout ce que vous avez mis dans vos « favoris pour plus tard » !

Se rendre utile : Alors même si cela va un peu à l’encontre d’un confinement total, des personnes volontaires sont recherchées pour aider (les personnes âgées et handicapées notamment, mais aussi les agriculteurs pour les récoltes). Vous pouvez vous inscrire en réserve civique, ou regarder les pages des associations de votre quartier pour voir si elles ont exprimé des besoins. Evidemment, tous les gestes barrière sont indispensables pour vous protéger et protéger les autres…

Pour réfléchir

Réfléchir sur sa vie (Est-ce que ma vie personnelle et/ou professionnelle me convient ? Qu’aimerais-je changer ? Quel sera mon prochain projet pro ou perso ? Que dois-je mettre en oeuvre pour y parvenir ? C’est le moment de chercher et trouver votre mission de vie)

Faire une formation en ligne Funmooc, My Mooc, Open Classroom, Webinar , Livres blancs

Ecouter des podcasts qui invitent à la réflexion

Prendre le temps de s’ennuyer et observer les bienfaits (non, en vrai, on ne fait pas rien même quand on s’ennuie !)

S’accorder des heures (ou mieux des jours) sans internet, sans télé, sans infos pour se recentrer sur l’essentiel.

Lire des ouvrages, des blogs ou tout autre support sur le développement personnel

Ecrire un journal de bord avec la description complète des activités réalisées, les émotions ressenties, ses réussites et ses difficultés, ses rêves pour l’après, bref tout ce qui nous passe par la tête !

Méditer : Bon, ça, j’avoue que ce n’est pas trop mon truc. Mais je sais que ça peut apporter beaucoup, donc c’est peut-être le bon moment pour essayer !

Ecouter des bruits du dehors pour se relaxer

Rédiger votre liste d’envies

Faire la sieste chaque fois que c’est possible. Mais pas plus de 20-30 minutes !

S’intéresser à la lithothérapie, l’aromathérapie, et toutes les disciplines ésotériques ou holistiques.

Etre vraiment à l’écoute de ses émotions et anticiper les effets psychologiques du confinement et de la maladie. Par exemple, de mon côté, j’ai veillé à ce que le lavage des mains ne devienne pas obsessionnel. Je me connais bien et je sais qu’en temps normal, je suis déjà assez maniaque sur ce sujet. Il en aurait fallu peu pour que ça devienne une obsession. Comme je ne sors pas de la maison, je n’ai aucune raison de les laver plus que d’habitude. Et même moins ça suffirait, en toute logique.

Et puis si vous ne faites rien de tout, ce n’est pas grave ! Vous avez le droit de ne pas réussir à terminer les devoirs des enfants, de ne pas briquer votre maison de fond en comble, de ne pas faire de gym, de prendre un peu de poids, de ne pas faire vos pains et yaourts, de rester toute la journée roulé.e sous la couette à regarder des merdes à la télé pour tromper l’angoisse…. et ce n’est pas grave.

PRENEZ SOIN DE VOUS  #RESTEZCHEZVOUS

 

90 ans !

En ce jour de fête des grand-mères, j’ai une douce pensée pour la mienne, mais également pour toutes les personnes qui n’ont pas la chance d’avoir la leur auprès d’elles.

A 41 ans, je n’aurais jamais pensé que j’aurai la chance d’avoir encore ma petite mamie à mes côtés. Oh tout n’est pas parfait, loin de là ! Mais je considère tout de même que j’ai de la chance. De pouvoir encore la voir et l’appeler, qu’elle ait encore toute sa tête (même si elle souffre d’autres maladies), qu’elle fasse encore beaucoup de choses même si elle se plaint du contraire. Je repense avec tendresse aux bons moments que je passais chez elle quand j’étais enfant, tout ce qu’elle m’a appris très tôt (à faire des gâteaux, du point de croix, à tricoter, coudre. Même si ce n’est plus ma tasse de thé depuis longtemps, c’est parfois fort utile !) et notre goût pour les jeux. J’ai déjà écrit des articles souvenirs que j’aime beaucoup ici  ici ici ici et ici 

Alors quand ses 90 ans sont arrivés, j’ai eu envie de lui faire plaisir (même si on a parfois l’impression qu’elle se fiche de tout et que rien ne lui fait vraiment plaisir !) en soulignant l’événement. C’est tombé au moment où l’on avait tant de travail dans sa maison pour la vider afin de la vendre donc on manquait de temps et d’énergie pour cela. Les mois sont passés…. Et puis je me suis dit que si j’en avais vraiment envie, je devais le faire. Le défi était compliqué : c’était possible à une seule date, un mois plus tard. Nous étions au coeur de l’été. J’avais un tout petit budget. ça semblait être une mission impossible et j’ai failli baisser les bras. Mais je me suis dit qu’il fallait que j’essaie, on ne sait jamais…. J’ai donc appelé tout le monde (parfois enquêté pour trouver leur numéro !), entre ceux qui avaient des voyages de prévu (ben oui, les retraités, ça bouge beaucoup !), ceux qui étaient indisponibles, ça me semblait très très compromis ! J’ai laissé une semaine aux gens pour s’organiser et donner une réponse, en me disant que s’il y avait trop d’absents, je ne ferai pas de fête. Et le miracle s’est produit : tout le monde m’a donné une réponse positive ! J’ai donc pu poursuivre mon organisation de ce super goûter, j’ai respecté mon mini budget tout en faisant quelque chose de sympa. Lire la suite

Gaufres salées aux légumes

Je n’aime pas les légumes. Tout comme pour les enfants, j’essaie de trouver des astuces pour en manger l’air de rien. Et c’est un vrai casse-tête !

J’essaie donc toutes les recettes que je trouve qui me permettent de re-goûter certains légumes sous une autre forme, dans l’espoir que ça soit meilleur. Evidemment, il vaut mieux manger une portion de légumes natures, cuits à la vapeur, et légèrement assaisonnés, on est bien d’accord. Mais c’est impossible pour moi. Quoique je m’attribue une médaille car depuis quelques semaines, je me fais de la soupe aux brocolis (bien que ça ne soit plus vraiment la saison) avec des épices, et ça passe très bien !

Mais revenons à nos gaufres ! J’étais au premier abord tentée de les faire au fromage et lardons car j’avais trouvé une recette, mais je me suis dit que ce n’était quand même pas terrible diététiquement, et surtout, ça ne réglait pas l’absence de légumes dans mes repas. J’ai donc essayé une recette avec courgettes et patate douce.

C’est une recette très simple, mais la préparation des légumes demande du temps. Je précise que je respecte au maximum la saisonnalité des légumes et que les courgettes râpées venaient de mon congélateur. La courgette est un des rares légumes que je consomme, donc à la fin de l’été, je m’en congèle quelques sacs pour l’hiver. Mais je ne vous jetterai pas la pierre si vous en achetez en hiver, hein !

On compte deux gaufres par adulte/repas, ou une seule pour un enfant, si on accompagne de salade par exemple. Je pense que ça peut aussi se consommer en apéro si on en fait des minis minis.

Lire la suite

NAPOLITAIN

Parmis les gâteaux que j’aimais beaucoup avoir pour le goûter quand j’étais enfant, il y avait le fameux. Napolitain Moelleux, xhocolaté, et croustillant avec les vermicelles, c’était un régal. Bon, en vieillissant, j’ai surtout trouvé ça trop sucré, bourré de conservateurs et pas si bon que ça !

Après avoir passé de nombreuses années sans en déguster, j’ai voulu essayer d’en faire moi-même. Evidemment, ça ne se conserve pas aussi longtemps que ses homologues industriels, mais c’est assurément meilleur ! Comme je n’aime pas les vermicelles (qui sont plein de mauvais ingrédients), j’ai râpé du chocolat. C’est moins photogénique, mais ça a meilleur goût !

Si vous le préparez la veille, vous pouvez le conserver au frigo, mais n’oubliez pas de le sortir au moins deux heures à l’avance. Il se conserve ensuite 2 à 3 jours dans un film alimentaire à température ambiante.

C’est parti pour la recette que j’ai testée lors de mon anniversaire. Et pour une première, je peux dire que c’était délicieux et tous mes invités ont aimé aussi ! (rrrhooo mais si, ils me l’auraient dit si c’était infâme !)

Voici la recette pour un gâteau de 12×24 cm ce qui fait entre 6 et 10 parts selon la taille. Pour le mien, j’avais fait 1.5 fois la quantité. Pour être sûre d’avoir la même quantité de pâte pour chacun des 3 biscuits, je les ai fait un par un en divisant les ingrédients par 3. Mais si vous avez l’oeil, vous pouvez préparer toute la pâte d’un coup, en prélever 1/3 pour y ajouter le chocolat (et à mettre dans un moule qui fait 12×24 cm) et faire un seul grand biscuit blanc (dans un moule de 24×24 cm, si vous suivez bien !). Tout dépend des moules que vous avez à disposition.

La longueur de la recette peut donner l’impression que c’est fastidieux, mais elle est en fait très facile. Toutefois, ça prend un peu de temps et il vaut mieux s’y prendre à l’avance.

Imparfait, mais tellement bon ! Lire la suite