Financiers aux pépites de chocolat

Lorsque l’on cuisine, il peut arriver qu’il nous reste une partie de l’oeuf non utilisée. Pas de gâchis chez moi ! Je cherche donc toujours comment utiliser la partie restante.

Avec les jaunes, il est possible de réaliser une crème anglaise, ou un gâteau charentais

J’ai déjà publié une recette pour utiliser des blancs, en voici une autre. Délicieuse, rapide et facile.

 

Les ingrédients (pour environ 12 pièces)

  • 150 g de suce glace
  • 80 g de farine
  • 180 g de beurre
  • 6 blancs d’œufs
  • 120 g de poudre d’amandes
  • 100 g de pépites de chocolat

La recette

  • Faire fondre le beurre puis le laisser refroidir.
  • Préchauffer le four à 180°
  • Monter les blancs d’oeufs en neige bien ferme
  • Ajouter le sucre glace, la farine, la poudre d’amandes (après les avoir tamisés) et le beurre fondu, puis mélanger délicatement pour obtenir une pâte lisse et brillante.
  • Verser la préparation dans des moules à financiers (jusqu’à un peu plus de la moitié).
  • Enfourner pour 15 à 20 minutes selon les fours.
  • Laisser refroidir avant de démouler

Briochettes aux pépites de chocolat

Je ne sais pas si c’est la même chose pour toi, mais le froid et la grisaille, ça me donner envie de manger ! Evidemment, pas des brocolis, hein ! Mais des petites douceurs sucrées, des biscuits maison, des gâteaux au chocolat ou des bonnes brioches. C’est pourquoi j’ai testé une nouvelle recette de briochettes qui a remporté un franc succès.

Les ingrédients

  • 500 g de farine
  • 20 g de levure boulangère fraîche (ou 10 g de levure de boulangère sèche)
  • 90 g de sucre
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 œuf
  • 25 cl de lait tiède
  • 60 g de beurre, ramolli
  • 100 g de pépites de chocolat (ou plus pour les grands gourmands !)
  • 1 jaune d’œuf + 1 cuil. à soupe de lait pour dorer
  • 2 cuil. à soupe d’eau de fleur d’oranger (en option. Je n’en mets pas)
  • du sucre en grains

La recette

  • Émietter la levure dans un petit bol et la dissoudre avec une ou deux cuillères à soupe de lait et un peu de sucre. Réserver pendant 10 minutes.
  • Dans un grand récipient ou dans le bol du robot, mélanger la farine, le sucre et le sel. Faire un puits en son centre et y ajouter l’œuf, la fleur d’oranger, le mélange de levure et le lait.
  • Mélanger et pétrir 20 minutes à la main ou 10-15 minutes au robot jusqu’à ce que la pâte soit bien souple. Ajouter alors le beurre ramolli coupé en petits dés puis continuer à pétrir pour l’incorporer à la pâte jusqu’à l’obtention d’une pâte bien lisse et un peu collante.
  • Incorporer les pépites de chocolat en les répartissant de manière homogène.
  • Couvrir la pâte et la laisser lever pendant 1 heure jusqu’à ce qu’elle double de volume (la placer de préférence dans un endroit chaud à l’abri des courant d’air).
  • Une fois la pâte bien levée, dégazer à la main pour chasser l’air (en donnant quelques coups de poings sur la pâte). Couvrir le récipient de film alimentaire et le mettre au frais pendant au minimum 3 heures voire idéalement toute une nuit.
  • Diviser la pâte en pâtons de 65 g chacun, puis façonner des boules en les roulant sur un plan de travail légèrement fariné ou directement dans vos mains farinées. Ne pas trop travailler la pâte, au risque que le chocolat ne fonde.
  • Dorer avec le mélange oeuf-lait, couvrir et laisser lever pendant 1 heure.
  • Préchauffer le four à 180°C et badigeonner encore une fois la tresse avec le mélange de jaune d’œuf, saupoudrer de grains de sucre puis enfourner pendant 15 à 20 minutes, ou jusqu’à ce que les brioches soient bien dorées. Laisser refroidir sur une grille avant de déguster.

Il faudra ensuite les déguster rapidement car elles vont vite sécher. En les plaçant dans un sac de congélation ou une boite hermétique, elles tiendront 1 ou 2 jours (mais quelque chose me dit qu’elles seront dévorées avant !)

 

Pour les personnes qui avaient suivi l’aventure de ma balance de cuisine…. eh bien clairement, je ne commanderai plus chez But. Ce modèle n’était disponible QUE par commande sur internet. Normalement, quand tu commandes sur internet, tu te dis que tu vas gagner du temps. Mais quelle naïve tu fais ! Outre un délai d’approvisionnement un peu long (une grosse semaine), ma commande est arrivé 6 jours en retard. Je me présente au point retrait, on me dit que je dois me rendre à l’accueil du magasin (situé dans une autre rue). Je m’y pointe, on me dit que je dois aller en rayon demander à la vendeuse. Alors tu commandes sur internent, mais tu dois aller en rayon…. tout à fait logique ! En plus la vendeuse ne trouvait pas mon produit. J’ai perdu 20 minutes à attendre qu’elle fasse diverses aller-retours dans sa réserve. Et au final, mon paquet était à l’accueil mais la première dame ne l’avait pas vu. Ah oui, y a pas à dire, on gagne du temps en commandant sur internet ! Moralité : plus jamais But pour des petits produits !

Fondant au chocolat : ma recette number one ! (sans gluten)

Enfin le week-end ! C’est le moment de préparer un bon gâteau pour se remonter le moral après des jours et des jours de grisaille !

J’ai découvert cette recette par hasard, à l’époque où je cherchais comment utiliser ma tablette de chocolat Ethiquable. Je disposais d’un chocolat bien corsé et ce fondant me paraissait la meilleure option. Et j’ai bien fait ! J’ai rarement mangé un gâteau aussi bon ! Et pour l’avoir fait et refait à de multiples reprises, je peux vous assurer qu’il n’a jamais été aussi bon qu’avec ce chocolat en particulier !

Cette recette a l’avantage d’être ultra rapide et de ne nécessiter que peu d’ingrédients, qu’on a en principe tous dans nos placards.

Les ingrédients

  • 150 g de chocolat à pâtisser ou à dessert
  • 130 g de beurre doux
  • 110 g de sucre en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé (facultatif)
  • 50 g de poudre d’amande
  • 4 oeufs entiers

La recette

Préchauffer le four en chaleur tournante à 180°

Faire fondre le chocolat (cassé en petits morceaux) et le beurre au bain-marie

Battre les oeufs entiers (mais sans la coquille, hein !) au batteur électrique avec les sucres jusqu’à ce que ça mousse bien

Ajouter le chocolat et bien mélanger. Ajouter la poudre d’amandes et bien mélanger

Tapisser le moule de papier sulfurisé et verser la pâte dedans

Enfourner pour 30 à 35 minutes. Quand le dessus craque, et avant que ça ne brunisse, c’est cuit ! Si vous le laisser un peu plus longtemps, ça deviendra plutôt un moelleux, très bon aussi ! (oui, on sent l’expérience de celle qui l’a parfois laisser trop longtemps !)

Attendre le refroidissement complet avant de démouler.

Evidemment, ce genre de gâteau est parfait avec une petite crème anglaise !

Personnellement, je prépare le gâteau la veille de le déguster car je trouve qu’il est meilleur le lendemain (mais il faut réussir à résister et à patienter….)

 

Gâteau moelleux à l’amande (sans beurre/sans gluten)

C’est par une belle soirée de juillet que j’ai découvert ce délicieux gâteau. Nous fêtions le 14 juillet le 15 (logique !) avec les voisins de mes beaux-parents et toute leur famille que je n’avais pas vue depuis longtemps. Un air de guinguette grâce aux guirlandes lumineuses surplombant la très longue table, des enfants impatients qu’il fasse nuit pour voir le feu d’artifice promis par leur papi et un défilé de mets tous aussi bons les uns que les autres apportés par chacun. J’avais préparé un excellent gâteau au chocolat (dont je vous livrerai bientôt la recette secrète) mais j’ai finalement jeté mon dévolu sur le beau gâteau à l’amande préparé par la voisine Roberte. A la première bouchée, mon palais fut enrobé de ce délicieux goût d’amande, dosé à la perfection. Un régal ! Je me suis donc empressée de demander la recette, qui m’a été envoyée quelques jours plus tard. Depuis, je fais et refais ce délicieux gâteau, qui est généralement englouti très vite !

Compte-tenu de l’inflation sur l’amande ces dernières années, c’est un gâteau finalement assez onéreux. Mais tellement bon…. A servir avec une mousse au chocolat ou pourquoi pas une sauce chocolatée. Ou seul, c’est très bien aussi.

En cette période de pénurie programmée de beurre, eh bien rassurez-vous, il n’y en a pas ! Ce qui permet presque de penser que c’est un gâteau de régime ! Oui oui !

Lire la suite

Petit plaisir de l’automne : le banana bread aux pépites de chocolat

Oui je sais, la foule en délire attendait un nouvel article avec impatience ! Je dois bien avouer que j’écris des articles tous les jours dans ma tête, mais étrangement, ils ne se retranscrivent pas automatiquement dans wordpress. C’est étonnant, n’est-ce pas ! Je suis très occupée en ce moment entre recherche d’emploi et tri des affaires chez ma petite mamie car elle va enfin mettre sa maison en vente. C’est l’occasion de découvrir plein de trésors, dont certains que je mets en vente, faute de place pour les conserver. Tout cela prend beaucoup de temps et fera l’objet d’articles car c’est très inspirant.

Bref, ce n’est pas le sujet du jour ! Aujourd’hui, on va parler de gourmandise ! Je déteste l’automne (j’en parlais déjà ici) mais l’avantage que j’y trouve est le retour de la raclette, et l’envie de faire plein gâteaux pour contrer le froid et le raccourcissement des journées. Oui ben on fait comme on peut, hein !

En ce moment, je fais beaucoup de banana bread aux pépites de chocolat. Que les choses soient bien claires : je déteste la banane ! Je ne supporte même pas l’odeur, alors en manger…. impossible ! Mais, comme je suis une nana super cool, je fais ce gâteau pour l’Amoureux qui adore ça. Je le soupçonne même de faire exprès de laisser les bananes mourir dans la corbeille à fruits pour que je sois obligée d’en faire un cake pour ne pas gâcher !

Cette recette est facile et rapide, que demander de plus ?

Je sais que mes photos ne sont pas exceptionnelles, mais peu importe : le gâteau, lui, est parfait et délicieux !

alt-Recette-banana bread

Les ingrédients

  • 2 œufs
  • 50 g de sucre en poudre
  • 50 g de cassonade
  • 3 bananes (2 bien mûres et une un peu moins)
  • 130 g de beurre
  • 210 g de farine
  • 1,5 cuillère à café de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 100 g de pépites de chocolat

La recette

Préchauffer le four à 180° (en chaleur tournante)

Fouette ensemble les œufs et les sucres, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Découper les deux bananes très mûres en morceaux et les incorporer au mélange.

Faire fondre le beurre au micro-ondes ou au bain-marie et le verser sur le mélange. Ajouter la farine, la levure et le sel. Mélanger jusqu’à ce que la pâte soit homogène.

Découper la dernière banane (celle qui est un peu moins mûre si vous avez bien suivi !) en morceaux. L’incorporer à la pâte, puis verser les pépites de chocolat. Bien mélanger.

Verser la pâte dans un moule à cake beurré et fariné (ou garni de papier cuisson, c’est encore plus simple) et enfourner pour 45 minutes de cuisson.

A déguster tiède ou froid.

alt-recette-banana bread 2

a vos fourneaux ignature.com_54492_56_C7669FA2CDA796F15311119120D1C639

 

Gâteau moelleux charentais

Pour tout vous avouer, ce délicieux gâteau charentais a été obtenu suite à un gros raté ! J’étais partie pour faire des palets bretons. J’avais choisi un mix de plusieurs recettes trouvées sur internet.

A la base, c’était pour utiliser des jaunes d’oeufs restant de la réalisation d’un Royal d’anniversaire, et j’étais très pressée.

Alors que pour faire des palets bretons il faut travailler avec un beurre ramolli mais pas trop, moi je l’ai mis trop longtemps dans le micro-ondes, ce qui m’a donné un beurre mi-mou, mi-fondu ! Qu’à cela ne tienne, je poursuis la recette, je verrais bien ce que ça va me donner !

Eh bien le résultat est là : un délicieux gâteau qui ressemble aux galettes charentaises (l’amande amère en moins) ou au broyé du Poitou en version moelleuse. Les saveurs de beurre, de sel, de sucre sont savamment dosées et donnent un goût subtil.

Visuellement, il ne paye pas de mine, mais gustativement…. miam ! C’est très très simple à faire, et plaît à tout le monde (même ceux qui n’aiment pas le beurre !)

SAMSUNG DIGITAL CAMERA Lire la suite

Galette des rois crème d’amandes et chocolat

Je sais je sais, je suis super en retard cette année pour faire ma galette des rois. Je pensais ne pas en faire, mais je n’ai pas su me résigner. Donc entre les crêpes de la Chandeleur et les beignets de mardi-gras, je me suis décidée à faire une galette pour le goûter dimanche dernier.

C’est super simple à faire. Quand je pense au prix qu’on nous vend ça en boulangerie (et ça met d’autant plus en rogne quand on sait qu’une bonne partie des boulangeries nous vendent du congelé qu’ils ont juste fait cuire….).

Bref, c’est enfantin, voyez plutôt ! Vous pouvez reprendre cette recette, sans le chocolat. Il suffit d’ajouter les ingrédients facultatifs.

galette Lire la suite

Recette de ganache pour glaçage de bûche ou gâteau

Cette année, je me suis retrouvée fort dépourvue quand le moment de faire ma bûche fut venu ! Pas la moindre trace de gélatine dans les supermarchés. J’ai bien de l’agar agar mais vu ma dernière expérience avec, j’ai préféré m’abstenir (le gâteau d’anniversaire de mon amoureux s’est effondré !).

J’ai donc recherché quel glaçage de remplacement je pouvais faire, sachant que j’aime les glaçages brillants (d’où le glaçage miroir, habituellement). Et j’ai trouvé un glaçage bien sympa qui va aussi bien sur une bûche que sur un gâteau de « tous les jours ». Il forme une fine couche et a un fini lisse et légèrement brillant. Vous retrouverez ma recette de bûche ici. Et voici la recette du glaçage.

 

 SAMSUNG DIGITAL CAMERA Lire la suite