Le tourbillon de la vie (commande Banggood)

J’ai en tête cette jolie version chantée par Jeanne Moreau et Vanessa Paradis en 1995 à Cannes… mais en vrai, la mienne est beaucoup moins douce. En ce début d’année, je me suis retrouvée telle une plume ou une feuille entraînée dans ce tourbillon. J’ai lutté, lutté sans relâche, pour que mes pieds retrouve terre, mais cette lutte m’a épuisée. Je ne sais pas s’il s’agissait de déprime saisonnière (car si j’y suis sensible, ça n’a jamais été à ce point) ou autre chose, mais ça a été une bien dure période. Trop de tourments, de questionnements, d’émotions, de pages qui tardent à se tourner, et ces longues semaines de pluie qui ne s’arrête jamais….

Oh je me doute bien que je ne suis pas la seule à attendre avec impatience l’arrivée du printemps, du soleil, de l’air tiède qui caresse nos peaux un peu plus claires. Je me languis des balades au bord de la mer, vêtue d’une simple tunique et chaussée de mes tongs fétiches. Des déjeuners dehors, des barbecues, des pique-niques. Le printemps est ma saison préférée, mais il va falloir patienter encore un peu. Mon corps est souvent épuisé, mais ma tête va mieux, et c’est bien là le principal, même si la bataille n’est pas encore gagnée.

Alors quand le moral était au plus bas et que Banggood m’a proposé une nouvelle commande, j’ai accepté avec plaisir. Et oui, j’ai mis au placard mes principes de consommation raisonnée et tout le toutim. J’en avais besoin. Besoin de me gâter, de prendre soin de moi et d’arrêter de réfléchir à mes moindres faits et gestes. Oui, j’ai une ligne de conduite concernant la consommation, mais oui, j’ai le droit de dévier de temps à autres et de ne pas être parfaite. Parce que tergiverser sur un truc à deux balles (en ai-je vraiment besoin ? Dans quelles conditions cet objet a été fabriqué ? Quelle est sa compo Etc, etc, etc) comme si tu achetais une Ferrari, ça te colle une pression permanente à la longue et c’est contre-productif.

J’ai donc parcouru la rubrique Sacs et chaussures (mes pêchés mignons) et j’ai fait mon choix (non sans avoir découvert des articles complètement WTF dont je vous parlerai dans un prochain article ! Y a du lourd !).

Et j’ai complètement craqué pour ce magnifique sac en forme d’appareil photo ! Il est tellement canon ! Comme toujours, j’avais peur d’être déçue en le recevant. Mais j’ai eu l’excellente surprise de découvrir un sac juste parfait. Les finitions sont propres (mis à part le fil qui dépasse sur la photo et que je n’avais pas vu !), il est tout à fait conforme à la photo du site Pas immense, mais il peut largement contenir l’indispensable. La seule petite chose qui me plaît moins : les chainettes dorées de la bandoulière. Je vais essayer de les enlever. Je ne sais pas si cela sera possible. Dans le cas contraire, j’envisage d’enlever totalement la bandoulière et de la remplacer par une vraie sangle d’appareil photo. Il y en a de très chouettes sur le site.

Non mais regarde-moi cette merveille !

Conquise par les chaussures reçues lors de la précédente commande, j’ai eu envie d’en reprendre une autre paire. Moi et les chaussures…..toute une histoire ! J’ai choisi ce joli modèle. Très simple, il me semblait parfait pour le printemps avec un jean 7/8 ou un pantacourt. Je dirais même que ça peut se porter avec tout !

Je n’étais pas trop sûre de mon coup car je chausse du 40. La précédente paire commandée était du 39 mais m’allait bien. Et ce joli modèle s’arrêtait au 39. J’ai donc pris cette pointure la plus grande en croisant les doigts pour que ça m’aille aussi bien que les mocassins bleus.

Fin du suspens : c’est trop petit ! Quel dommage car je les adore ! Elles sont jolies, fines, bien finies. Toutefois, la légèreté de la semelle me laisse à penser qu’elles ne sont pas faites pour les longues marches et je ne sais pas si elles dureront longtemps. Ma soeur les a essayées et elles lui vont parfaitement. Elle les trouve très confortables et va donc très prochainement les adopter !

Encore une fois, je suis agréablement surprise par ce site qui propose un très très large choix de produits.  On peut y trouver des articles vraiment originaux et pour le moment, je n’ai pas été déçue par la qualité. J’ai peut-être eu de la chance ou fait les bons choix !

Produits offerts par la marque. Merci

 

Publicités

Ethiquable : dégustation des produits

Dans l’épisode précédent, j’ai évoqué le commerce équitable et présenté la marque Ethiquable qui a eu la gentillesse de me faire tester quelques produits (et fait preuve d’une énorme patience….)

Alors, alors ? Est-ce j’ai aimé ces produits ?

Sur chacun d’eux, on retrouve en un coup d’oeil ce qu’on consomme (sous le titre « ce que je croque », « ce que je bois », « ce que j’aime ») et ce qu’apporte le fait qu’il soit équitable, la bonne action que l’on fait en consommant ce produit (sous le terme « ce que je défends »). 

Le café : ça, ce n’est pas moi qui l’ai dégusté car je n’aime pas le café ! J’avais donc missionné l’Amoureux pour qu’il le teste à ma place. C’est seulement lorsque j’ai vu le sachet prêt à être jeté (au recyclage) que j’ai su qu’il l’avait consommé ! Il avait oublié de me le dire ! J’ai donc fait un petit interrogatoire pour savoir ce qu’il en avait pensé. Je n’ai eu pour réponse que « c’était un très bon café« .  Ah ! Et je n’ai pas eu plus de détails… Mais s’il dit que c’était bon, c’est que ça l’était vraiment ! Il a souvent des a priori sur les produits bios qu’il trouve fades ou sans intérêt (crois-moi, l’éducation n’est pas facile car ça m’énerve quand il dit ça ! lol). Donc s’il dit qu’il a aimé, on peut le croire !

Le sucre complet de canne : J’ai souvent du mal avec ce type de sucre car j’en ai déjà eu au goût ultra prononcé, limite désagréable pour moi. Celui-ci m’a agréablement surprise. Il est relativement doux et subtile. Je ne l’ai pas goûté pur (je déteste manger du sucre pur !), mais dans un yaourt ou un fromage blanc, je l’ai beaucoup aimé.

Cécile, la gentille personne qui m’a envoyé les produits m’a très bien cernée puisque qu’elle glissé dans mon colis plusieurs tablettes de chocolat ! J’étais joyeuse comme une petite fille au matin de Noël  !

Chocolat au lait d’Equateur 52% : Alors là….. c’était bon, mais c’était bon ! Je n’ai jamais dégusté un chocolat au lait aussi délicieux ! Très fin et à 52% de cacao, il est moitié moins sucré qu’un chocolat au lait classique et du coup, n’entraîne par une envie irrépressible d’en reprendre encore et encore. De mémoire, c’est l’un des meilleurs chocolats au lait qu’il m’ait été donné de déguster. C’est  dire ! Sa couleur est étonnante car assez foncée et proche de celle d’un chocolat noir. Mais au goût, c’est bien du chocolat au lait.

Chocolat noir grand cru Haïti 72% : J’ignorais qu’Haïti était un pays producteur de cacao ! A 72%, c’est un vrai bon chocolat noir, mais pas corsé. Il reste assez doux tout en ayant des saveurs affirmées. C’est mon préféré des chocolats noirs.

Chocolat noir grand cru Equateur 80% : Avec une telle teneur en cacao, j’avais peur que ça ne soit trop corsé. Eh bien non ! Encore une fois, le goût est prononcé voire corsé mais pas trop. Il est assez long en bouche, mais sans arrière-goût sur la fin. Si on veut avoir tous les bénéfices d’un bon chocolat noir, c’est celui-ci qu’il faut choisir.

Chocolat noir au quinoa : j’adore les chocolats qui croustillent ! Et le quinoa soufflé, tout comme le riz, s’accorde parfaitement bien avec le chocolat noir. Ici, nous avons un chocolat noir assez doux, à environ 63%,  garni de quinoa soufflé en quantité généreuse. C’est tellement bon ! J’ai hâte d’en racheter car la dégustation est un vrai moment de gourmandise et de plaisir !

Chocolat au lait noix de coco : Un chocolat au lait somme toute classique mais très bon et très fin, agrémenté de noix de coco très bien dosée. Je n’aime pas quand la coco l’emporte, mais là, si le goût est bien présent, il ne masque pas celui du très bon chocolat au lait.

Chocolat noir dessert : une belle tablette de chocolat brillant qui m’a donné envie de le goûter tel quel ! Eh bien je l’ai trouvé aussi qu’un chocolat de dégustation ! Corsé mais pas trop, sucré mais pas trop, c’est un très bon chocolat à pâtisser. Je me suis donc empressée de faire un gâteau avec une recette que je ne connaissais pas encore mais qui pourrait être la meilleure jamais testée ! Oui oui, rien de moins ! Ne pars pas trop loin, je reviens très vite avec la recette (si si, cette fois c’est vrai ! L’article est déjà prêt !)

On peut donc dire que c’est un carton plein pour ces produits Ethiquable. Tous nous ont conquis. J’ai particulièrement aimé les chocolats, comme tu l’auras compris ! Comme j’adore ça, j’en ai déjà goûté beaucoup beaucoup (bio ou pas) et c’est facile de comparer. Et là vraiment, je les ai trouvés tous délicieux sans aucune réserve. Et c’est bien dommage qu’ils ne soient pas vendus là où je fais le plus souvent mes courses car je n’achèterais plus que ceux-là !

As-tu déjà goûté des produits Ethiquable ? Es-tu sensible au commerce équitable ou pas du tout ?

 

Ethiquable : la belle marque française du commerce équitable

Je ne connaissais pas Ethiquable avant d’avoir l’occasion de la découvrir via ce partenariat. J’avais sûrement déjà vu des produits en rayon, mais sans y prêter attention (quand je fais mes courses, je vais vite et je prends  toujours les mêmes produits depuis que je les ai soigneusement choisis il y a quelques années, tel un robot !). Grave erreur ! Je suis passée à côté de produits qui véhiculent des valeurs auxquelles j’adhère complètement.

J’avoue que je n’avais pas super confiance dans « l’équitable » suite à une enquête sur le premier gros label international il y a une dizaine d’années qui n’avait finalement d’équitable que le nom vu ses valeurs (fermait les yeux devant les coopératives sans scrupules qui continuaient d’exploiter les ouvriers agricoles tout en empochant l’argent du label). J’ose espérer qu’avec les années, ils sont plus regardants et que toutes les marques qui font de l’équitable et portent ce label respectent à présent l’éthique qui va avec.

Résultat de recherche d'images pour "ethiquable"

Qu’est ce que le commerce équitable ?

Lorsque nous achetons des denrées produites dans des pays en voie de développement (café, sucre, chocolat, fruits en particulier), elles le sont souvent dans de mauvaises conditions pour les producteurs : conditions de vie difficiles, travail dur et souvent sans sécurité, mais surtout pas assez rémunérateur pour leur permettre de vivre et de nourrir leur famille.

Dans nos propres contrées, est-il normal que les agriculteurs qui produisent à la sueur de leur front 70h par semaine minimum notre nourriture de base gagnent moins de 300 euros par mois pour 1/3 d’entre eux ? Bien sûr que non !

Chacun d’entre nous souhaite que son travail soit rémunéré à sa juste valeur, et c’est bien normal. Je sais, ce n’est bien souvent pas le cas. Et encore, heureusement que le Smic existe ! Je te laisse imaginer combien seraient rémunérés les salariés s’il n’existait plus…. mais là n’est pas le sujet du jour.

Le commerce équitable permet de remédier à cela en rémunérant les producteurs (de produits alimentaires, d’objets artisanaux, etc) à la juste valeur de leur travail pour leur permettre d’en vivre et en les accompagnant vers le développement d’une économie respectueuse des droits économiques, sociaux culturels et environnementaux.

Là, je te fais une définition très très résumée, hein ! Mais si le sujet t’intéresse, n’hésite pas à aller sur différents sites pour avoir des informations très détaillées sur le sujet, car c’est vraiment intéressant.

Acheter équitable, c’est faire une bonne action pour les hommes et pour la planète.

(Plutôt que d’engraisser des multinationales sans scrupules)

Attention, équitable ne signifie pas forcément bio ! Mais chez Ethiquable, les produits sont équitables ET bios !

Qui est Ethiquable ?

Il s’agit d’une Scoop (entreprise sous forme de coopérative appartenant à ses propres salariés) créée en 2003 à Fleurance, dans le Gers.

Ils agissent en faveur d’un commerce équitable exigeant et soutiennent l’agriculture paysanne grâce à 49 coopératives de petits producteurs partenaires.

Un large choix de produits équitables ET bios sont proposés dans des packagings que je trouve vraiment très attrayants car modernes et très informatifs en seul coup d’oeil. On sait ce qu’on achète avec notre argent durement gagné et à quoi ça sert.

Certains produits viennent de très loin (café, chocolat) mais d’autres proviennent du terroir local. Les circuits les plus courts possibles sont privilégiés.

Je t’invite à lire le site Ethiquable en long, en large et en travers pour tout savoir sur eux, sur leurs belles actions et leurs produits.

Et qu’en est-il des prix ? Eh bien c’est une bonne surprise. Ne travaillant qu’au grès des contrats que je trouve, je n’ai pas un budget courses illimité, loin de là. Mais je fais des choix dans mes dépenses. Je n’achète plus de produits industriels et/ou transformés mais uniquement des produits de base bien choisis, ce qui me permet de faire une économie que j’investie dans de bons produits. Bien sûr, les produits Ethiquables sont un peu plus chers qu’un premier prix ou une marque nationale de base. Mais la différence est finalement assez minime. Je peux tout à fait mettre quelques centimes de plus dans ma tablette de chocolat (ma drogue !) si cela me permet d’avoir du bio ET d’assurer un revenu (et éviter de faire travailler des enfants….) correct à celui qui me permet de le déguster.

Ne l’oublions pas : notre porte-monnaie (durement rempli) nous donne du pouvoir, à nous de l’utiliser à bon escient !

Dans le prochain article, je te présenterai en détails les produits que j’ai testés. Et il n’y a aucun suspens : j’ai adoré !

Vite, vite, jusqu’au 10 Janvier, Ethiquable vous propose un joli concours gourmand : http://www.ethiquable.coop/formulaire-participez-webform/5-kits-recette-a-gagner

 

Je tiens à présenter toutes mes excuses à Cécile d’Ethiquable. Elle a eu la gentillesse de me contacter pour que je teste les produits, j’ai accepté volontiers puis j’ai trouvé un nouveau job au printemps. Le temps de me remettre dans le bain, j’ai manqué de temps pour rédiger les articles que je souhaitais faire (oui, « les ». Cette marque en méritait bel et bien plusieurs !) et je comptais le faire durant l’été puisque je savais que j’aurai du temps pour faire les choses correctement. Et….. j’ai oublié ! C’est seulement maintenant que j’y repense. Je suis absolument désolée d’avoir fait attendre autant Cécile et lui renouvelle toutes mes excuses pour ce délai anormalement long. Et je la remercie de m’avoir permis de goûter et de découvrir une belle marque à laquelle je reste fidèle autant que possible. 

Idées de cadeaux de Noël écolo/éthiques/responsables

 

sapin de noël idée bois original décoration mur noël boule de noël

Crédit photo

L’automne, avec son lot de grisaille, de feuilles mortes, de jours qui raccourcissent, n’est pas toujours facile à vivre. Heureusement, les choses sont vraiment bien faites ! C’est également la période où l’on commence à préparer Noël, à rêver de ce moment féérique, à avoir des étoiles plein les yeux face aux monticules de chocolats et de jouets dans les supermarchés, aux rues qui se parents de leurs décorations, aux boules et guirlandes suspendues dans les rayons.

C’est aussi le moment où arrivent les catalogues de jouets dans les boîtes à lettres, où les enfants entourent une multitude de jouets comme s’ils en manquaient, où l’on commence à établir un menu gargantuesque et des wishlist qui n’en finissent plus

Mais une question se pose : a-t-on besoin de tout cela pour passer un bon Noël ? Que signifie réellement cette fête de nos jours : de la surconsommation uniquement ou des moments de bonheur simple et de partage ?

C’est après avoir longuement réfléchi à ces questions que j’ai personnellement complètement changé ma façon de consommer à cette période il y a trois ans. Je me suis rendu compte qu’il était très facile de trouver des cadeaux pour faire plaisir à tous, dans toutes les fourchettes de prix, tout en réduisant les déchets et/ou en faisant travailler des petits commerces, des artisans et en essayant de consommer localement. Il ne faut pas oublier que c’est la période la plus faste pour les commerçants, qu’ils soient petits ou grands. Outre faire plaisir à un proche, acheter de manière raisonnée permet également à des personnes de vivre de leur travail, à des petites marques ou boutiques de se faire connaître et faire leur chiffre d’affaires le plus important de l’année. Il vaut mieux acheter moins, mais acheter mieux.

Et si vous ne savez pas quoi offrir à votre cousine Babette ou à votre tante Germaine, pas de souci, je vais vous donner des idées immédiatement ! Lire la suite

E-shop BANGGOOD : une très bonne découverte !

Je ne sais pas pourquoi, j’ai toujours eu peur de commander sur les sites asiatiques. Peut-être parce que je craignais les mauvaises surprises. J’ai déjà vu pas mal de blogueuses montrer ce qu’elles attendaient, notamment pour les vêtements, et ce qu’elles ont réellement reçu ! Des pièces trop petites, toutes effilochées, ou pas du tout conformes à la photo. Bref, ça ne me faisait pas vraiment envie. D’autant que j’avais déjà eu une petite déception que je vais te raconter à la fin…

Mais quand le site Banggood m’a proposé de découvrir son site, je me suis dit « et pourquoi pas ». J’avais le choix entre plusieurs catégories d’articles, et j’ai choisi chaussures et sacs, comme le veut mon addiction ! (raisonnable, mon addiction. Je rappelle que je ne suis pas dans la sur-consommation, c’est un choix auquel j’essaie de me tenir).

Mais laisse moi d’abord te présenter ce site. C’est donc un site asiatique (chinois, si je ne me trompe pas), qui propose un très très très large choix d’articles. Si tu parcoures les différentes catégories, tu verras que tu ne sauras plus où donner de la tête tant il y a du choix. Concernant la gamme de prix, on se situe entre le grand site très très connu (et qui n’a pas 40 voleurs !) et les boutiques classiques. Comment ça, je t’aide pas ?! On va dire que ce n’est pas du prix ultra mini, mais c’est bien plus abordable qu’en magasin ou e-shop vendant le même type d’articles. En tout cas, ça correspond à mon petit budget et aux prix psychologiques que je suis prête à mettre dans mes achats.

Et qu’en est-il de la qualité ? Lis bien la suite, et tu sauras tout ! Lire la suite

DODOW : mon allié contre les insomnies (et quelques conseils pour mieux dormir)

Avoir un bon sommeil est très important. Cela permet de régénérer le corps et le cerveau et de préserver leurs fonctions essentielles. Un mauvais sommeil peut entraîner de nombreuses complications telles que diabète, prise de poids, problèmes cardiaques et j’en passe. Il est donc essentiel de prendre soin de son sommeil et de tout essayer pour l’améliorer lorsqu’il est mauvais.

Si vous avez un très mauvais sommeil qui dure dans le temps ou des insomnies chroniques, je vous invite à consulter un professionnel pour vous faire aider. Toutefois, il y a des conseils que vous pouvez suivre pour essayer d’obtenir des améliorations.

Comment s’endormir plus facilement ?

Voici quelques conseils, applicables par tous

  • Ne pas boire d’excitants
  • Eviter le sucre et les repas trop gras et trop copieux
  • Mais manger suffisamment pour ne pas être réveillé.e par la faim
  • Ne pas pratiquer de sport trop tard dans la soirée
  • Eviter TOUS les écrans au moins 1h avant le coucher
  • Privilégier les activités calmes comme la lecture, le coloriage
  • Dormir dans des vêtements confortables
  • Ne pas dépasser 19° pour la chambre (18° étant l’idéal, avec une couette bien chaude)
  • Avoir une literie en bon état et des draps propres
  • Instaurer une « routine du soir » et s’y tenir
  • Diffuser des huiles essentielles
  • Boire une tisane (mais pas trop tard, pour ne pas avoir à vous lever trop souvent dans la nuit !)
  • Avoir une chambre bien rangée et peu encombrée
  • Penser aux choses positives de la journée (si si, il y en a forcément une, même dans une très mauvaise journée !)
  • Essayer Dodow !

Qu’est-ce que ce Dodow ?

C’est un joli petit boitier rond et blanc, peu encombrant puisqu’il ne mesure que 9 cm (donc facile à emporter en déplacement) dont j’aime beaucoup le design très simple. Il est livré dans une jolie boite qui contient le mode d’emploi/guide pour s’endormir, 3 piles, et un code d’accès à la plateforme sommeil sur le site.

Les designers ont fait du joli travail, tout cela est très attrayant !

Le boîtier est chargé d’émettre une lumière bleue qui se projette au plafond. Ce faisceau de lumière est émis à un certain rythme, qui diminue au fil du programme, afin de caler sa respiration dessus afin d’équilibrer le système nerveux autonome.

Il propose deux programmes : on tapote une fois pour celui de 8 minutes et deux fois pour avoir celui de 20 minutes. A la fin du programme, il s’éteint tout seul. Il est possible de l’éteindre avant la fin du programme.

La lumière n’est pas trop forte pour ne par perturber l’utilisateur, ni réveiller la personne qui dort à ses côtés.

Dodow est si simple d’utilisation qu’il peut également être utilisé par les enfants.

Prix de vente : 49 euros, frais de livraison offerts, directement sur le site

Etat des lieux de mon sommeil 

Ouf ! Il y a beaucoup à dire ! En résumé : il est pourri et j’ai de bien mauvaises habitudes. De plus, au fil des années, environ tous les 5/6 ans, je perds une heure de sommeil, sans savoir pourquoi. Et avec les nombreux réveils nocturnes, je peux vous dire que je le ressens bien !

Je m’endors plutôt facilement, vers 23h/23h30.

C’est par la suite que ça se gâte. Je me réveille au minimum 3 ou 4 fois dans une nuit de 6h. Et ça peut aller jusqu’à une dizaine de fois les mauvaises nuits. J’ai chaud, j’ai froid, j’ai soif, je dois aller aux toilettes, ou je me réveille sans raison. Le souci, c’est que je ne me rendors pas immédiatement, ça peut parfois prendre plus d’une heure voire deux, et dans ces cas-là, je finis par me lever pour bouquiner ou allumer l’ordinateur (très mauvais !) pour couper le cercle vicieux. Mais heureusement, le plus souvent je me rendors au bout de 20 à 30 minutes.

Oui mais voilà, j’ai une très très mauvaise habitude : j’ai besoin d’écouter la télé pour m’endormir. Ecouter la télé m’évite de réfléchir. Parce que j’ai oublié de le préciser, mais mon cerveau m’épuise ! Il ne s’arrête jamais. Je pense sans arrêt à des milliers de choses en même temps. J’ai beau me dire que c’est pas le moment d’écrire un article dans ma tête et que je le ferai le lendemain directement sur l’ordi, je ne peux pas m’en empêcher ! Et c’est pareil pour toutes les pensées. Mais stooooooop !

J’écoute donc à la télé quelque chose qui « parle » (avec des écouteurs, et je programme la télé pour qu’elle s’éteigne au bout de 30 minutes). Les infos, les récits des émissions de crimes…. Ah oui, je suis bien d’accord, que c’est vraiment pas terrible pour poursuivre la nuit de s’endormir avec des choses aussi négatives dans les oreilles. Mais j’ai vraiment du mal à m’en passer. J’ai donc essayé de suivre un protocole : je m’accorde la télé au premier réveil (vers minuit ou 1h, généralement), mais pour les autres, c’est interdit. Pas facile à suivre…

Et c’est là qu’intervient mon nouvel ami : Dodow

Est-ce que Dodow aide vraiment ? 

Parce que j’ai besoin de détourner l’activité incessante de mon cerveau, et que je ne dois plus allumer la télé, j’utilise mon petit boitier Dodow.

Je me concentre sur la lumière bleue projetée au plafond et j’adapte le rythme de ma respiration à celle de la lumière. Au départ, je trouve le rythme trop rapide, bien plus que ma respiration naturelle. Mais je m’efforce de le suivre tout de même. Puis petit à petit, le rythme ralenti. Moi qui suis si impatiente, je m’étonne souvent de la rapidité avec laquelle j’arrive à la fin du programme de 8 minutes. Je n’ai jamais essayé celui de 20.

Bien sûr, je ne m’endors pas d’un claquement de doigts quand Dodow s’éteint ! Mais je suis généralement détendue, apaisée et prête à l’endormissement qui intervient assez rapidement en général. Et comme je partais de loin, c’est très satisfaisant. Il m’a fallu 3 à 4 nuits pour commencer à avoir des résultats. Il est tout à fait normal que ça ne soit pas efficace dès la première nuit.

Je suis encore parfois tentée par la télé quand ça ne vient pas assez vite, mais grâce à Dodow, j’ai clairement progressé et adopté de meilleures habitudes. Je suis certaine que d’ici quelques semaines, tout sera rentré dans l’ordre. Il n’y a pas de miracle, ça ne m’empêche pas de me réveiller 36 fois dans la nuit. Mais ça me permet de me rendormir bien plus rapidement sans avoir le temps de penser à trop de choses.

Donc oui, ça fonctionne plutôt bien si on respecte toutes les recommandations (le petit guide est très bien fait) et les conseils évidents cités plus haut.

J’ai aussi pris une nouvelle habitude : faire un peu de coloriage pour adultes (type mandala) avant de me coucher. Je ne pensais pas m’y tenir vu mon impatience, mais finalement, c’est très bénéfique. Cela m’oblige à me concentrer sur quelque chose de précis au lieu de réfléchir à 36 choses et ça me détend.

En période stress, notamment avec la rentrée qui se profile, je pense que Dodow peut être utilisé en journée pour aider à se détendre. De même qu’avant un rendez-vous important. Bien sûr, il ne s’agira pas de projeter la lumière au plafond, mais de regarder les points lumineux sur l’appareil.

Ce petit boîtier  a donc à mes yeux un réel intérêt et je suis ravie de l’avoir découvert.

Avez-vous un bon sommeil ? Connaissez-vous Dodow ?

Produit offert pour test. Merci

 

 

 

Bijoux Chérie : les bijoux ethniques

J’adore les bijoux ! Ces ornements permettent de réveiller une tenue trop simple, de mettre en valeur une partie du visage ou du corps, d’affirmer une personnalité. C’est fou tout ce que l’on peut dire en portant des bijoux ! Des plus fantaisies aux plus chics, chacun souligne à sa manière un vêtement ou un trait de caractère que l’on souhaite faire ressortir.

Quand Bijoux Chérie m’a proposé un nouveau partenariat, j’ai accepté avec grand plaisir car j’aime beaucoup les bijoux du site. Cette boutique en ligne propose de très jolis bijoux ethniques pour tous les styles et à différents prix.

Je te montre quelques pièces qui me font sérieusement de l’oeil !

Les boucles d’oreilles

Boucles oreilles Paraguay Boucles d'oreilles QuitoBoucles d'oreilles Miao

Les colliers

Collier PolynésieCollier ethnique ChicCollier des Andes

Les bracelets

Bracelet OklahomaBracelet jonc MaoriManchette Maya

 

Les boucles d’oreilles que j’ai reçues :

J’aime beaucoup ces boucles d’oreilles qui peuvent à la fois faire chic et un peu brouillon ! Elles sont assez originales, et peuvent s’accorder avec tous types de tenues. Elles seront en vente dans les prochaines semaines, à la rentrée. Un peu de patience !

Chérie a également un blog sur lequel est elle donne de très bons conseils quant au choix des bijoux (il est souvent bien difficile d’offrir un bijou sans se tromper !), leur entretien pour les maintenir éclatants comme au premier jour et plein d’autres choses que je te laisse découvrir.

Les bijoux proposés sur le site sont très jolis (bien qu’un peu chers parfois, selon moi) et le blog prodigue de nombreux conseils.

Tu peux retrouver mes précédents articles sur Bijoux Chérie par ici.

Et toi, tu aimes les bijoux ? Quel est ton style préféré ?

Produit offert pour test

Soleil des Iles (bon plan)

La canicule s’éloignant, il va enfin être possible de mettre le nez dehors et de profiter du soleil ! Mais il ne faut surtout pas oublier de protéger sa peau avant toute exposition.

J’adore les produits Soleil des Iles car ils ont une odeur divine ! Notamment mon huile chouchoute qui sent tellement bon les vacances, la plage, le bonheur !

Et ça tombe bien ! Mon partenaire Soleil des Iles vous offre une réduction de 10 % sur toute commande sur leur site http://www.soleil-iles.com avec le code SOLEIL10 jusqu’au 3 juillet 2017 inclus.

En attendant, je te teste quelques produits dont je vous ferai des revues complètes très vite (si si, c’est vrai ! J’suis en vacances donc je vais avoir le temps de tester en me dorant la pilule au soleil ET d’écrire plein d’articles sur le blog !)

A très vite !

Idées cadeau de dernière minute

Je ne sais pas si tu fais plutôt partie de la team des organisés qui ont bouclé leurs cadeaux dès la fin octobre, ou de la team de ceux qui n’ont pas encore commencé, mais en ce qui me concerne, je suis un mix des deux ! Je commence toujours très tôt parce que je veux absolument que tout soit bouclé vers la mi-novembre. Et puis finalement, je change d’avis sur les idées que j’avais eues, ou il y a des personnes en plus à gâter, et finalement, à une semaine de Noël, je n’ai pas encore fini.

 

Si tu manques d’idées et que tu n’as pas encore terminé tes cadeaux, je t’invite à aller lire mon article rempli de suggestions sur le webzine Les Plumettes où j’ai écrit en tant qu’invitée.

Tu y trouveras des cadeaux immatériels, des cadeaux éco-responsables, etc…

N’hésite pas à commenter ici ou là-bas pour me donner d’autres idées si tu le souhaites, ou pour me dire ce que tu penses de cette liste.

http://les-plumettes.com/idees-cadeaux-ecolo-ethique-responsable/

Noel

Retrouvez tous mes articles de Noël :

Mes conseils pour survivre aux fêtes : https://eugeniefister.wordpress.com/2016/12/23/10-conseils-pour-survivre-a-noel/

Mes recettes préférées : https://eugeniefister.wordpress.com/2016/12/22/mes-recettes-preferees-des-fetes/

Le concours de Noël : https://eugeniefister.wordpress.com/2016/12/18/concours-de-noel/

Mon sapin alternatif : https://eugeniefister.wordpress.com/2016/12/16/mon-sapin-alternatif-home-made/

 

Mon sapin alternatif (home made)

Aaaaah si vous saviez comme j’ai tergiversé au moment de choisir un sapin !

L’an dernier, j’ai râlé en installant mon sapin artificiel qui œuvrait pour la dixième année consécutive. Son aspect n’était pas trop moche, c’est d’ailleurs pour cela que je l’avais choisi pour m’accompagner dans les fêtes de fin d’année, dans mon premier appartement. Mais il commençait à sérieusement se déplumer, m’obligeant à passer l’aspirateur après son installation. Mais surtout, je me suis fait mal à plusieurs reprises en dépliant les branches, avec des fils de fer qui dépassaient. C’en était trop, il allait donc bientôt prendre sa retraite.

Cette année, je l’ai confié à l’adoption à une autre famille (en les prévenant de l’hostilité qu’il pouvait parfois monter avec ses branches). J’ai revendu mon petit lot de décorations rouges que j’avais achetées en même temps que le sapin. Une fois tout parti, j’ai eu un pincement au coeur devant le vide laissé et le mois de décembre avançant. Par quoi allais-je donc le remplacer pour fêter dignement ce Noël ?

Une longue réflexion a suivi, pesant le pour et le contre de chaque option possible.

Un sapin artificiel ? C’est du plastique donc du pétrole, c’est fabriqué en Chine, c’est polluant quand il faut le jeter. Mais c’est un investissement qui dure pas mal d’années.

Un vrai sapin qui sent bon ? C’est très cher pour un Nordman qui ne perd pas ses aiguilles. Les moins chers les perdent autant que je perds mes cheveux à chaque changement de saison, et ça ne dure pas très longtemps. Et je n’ai pas de place dans mon petit jardin pour le replanter (et puis bon, si on en plante un tous les ans….imagine la forêt « jardinale » (oui j’invente des mots !) au bout de 20 ans !).  Et puis c’est naturel. Mais couper des arbres juste pour une fête, même s’ils sont plantés pour ça, est-ce bien raisonnable ?

Après avoir vu un petit reportage sur un « éleveur de sapins » qui expliquait que ce n’était plus rentable car ça revenait plus cher de planter que ce qu’il gagnait à la vente annuelle. Et que par conséquent, il allait arrêter de planter et qu’il n’était pas le seul à envisager stopper à court terme cette exploitation, même si cela signifiait une pénurie de sapins dans les années à venir. Ah. Bon ben laissons les sapins dans leur forêt et réfléchissons à une autre option.

J’ai vu des tas d’articles qui montraient plein de sapins alternatifs plus ou moins réussis. J’en ai trouvé dans des magasins, mais vraiment trop chers pour ce que c’était et encore fabriqué en Chine. Cela ne répondais donc pas à mon besoin et à mon souhait d’avoir un sapin « éco-responsable ». Lire la suite