Back to school (ou pas !) + concours

Les lectrices les plus anciennes le savent déjà car je l’évoque souvent, mais les nouvelles arrivées l’ignorent sûrement encore : je suis une folle de papeterie/fournitures scolaires ! Je n’aimais pas l’école (alors que je n’avais pas de difficulté particulière) mais j’avais tout de même hâte d’être à la rentrée rien que pour les achats de fournitures. C’était donc un sentiment ambivalent entre ce plaisir des crayons neufs,  mais la morosité de la rentrée et tout ce qui va avec (fini la liberté des vacances, le beau temps, la douceur de vivre…)

J’ai d’ailleurs choisi (enfin plus ou moins, en réalité…. merci les centres d’orientations qui servent à rien !) un métier de bureau certainement influencée pour mon amour des crayons, gommes et autres classeurs. Je l’ai déjà évoqué dans plusieurs articles que tu peux retrouver ici :

https://eugeniefister.wordpress.com/2016/08/26/ma-rentree-pas-vraiment-scolaire-avec-action/

https://eugeniefister.wordpress.com/2015/08/28/ma-tenue-de-presque-rentree-avec-la-modeuse/

https://eugeniefister.wordpress.com/2017/02/05/les-tresors-du-grenier-le-bureau/

 

Pour fêter (ou pas !) la rentrée (ou pas !), je vous propose 3 petits concours. L’un dès aujourd’hui, ici en dessous de l’article. Un autre arrivera dans les jours qui viennent sur twitter et un autre sur Hellocoton, ma plateforme préférée. Vous pourrez participer sur les 3 pour multiplier vos chances.

Je suis sûre que toi aussi tu aimes le thème tropical/flamant rose !  Lire la suite

Publicités

Gourmandises et bavardages

Ce mois de juillet a été merveilleux. Du moins les 15 premiers jours. Mais ces instants de bonheurs simples ont suffit à me rassasier d’ondes positives pour le restant de l’été. Je n’ai pas l’habitude de parler trop de ma vie personnelle, mais j’ai vraiment envie de garder une trace écrite pour ne jamais oublier.

Ma super amie de toujours, qui vit au bout du monde (aux fins fonds du Québec, en vrai !), est venue en vacances à quelques kilomètres de chez moi, dans un gîte voisin de chez mes beaux-parents, pour une dizaine de jours.

Six longues années que nous ne nous étions pas vues. Et je l’avoue : j’avais gardé un goût amer de cette précédente visite car nous n’avions pu passer que très peu de temps ensemble, et encore, jamais toutes les deux en tête à tête.

J’étais donc très impatiente de la retrouver, tout en ne me faisant aucune illusion : je savais que je la verrai peu. J’ai préféré m’y préparer à l’avance.

C’est donc avec beaucoup d’impatience que je suis allée la chercher à son gîte dès 8h30 du matin afin d’en profiter un maximum. Au départ, nous ne devions passer que l’après-midi et la soirée ensemble. Mais son emploi du temps a été chamboulé et j’ai eu la chance d’avoir la journée entière !

Nos retrouvailles se sont faites comme si nous nous étions vues la veille. C’était incroyable pour moi qui suis si timide ! Il faut dire que ma petite Céline est capable de parler pour deux, et avec son joli accent québécois, ça met immédiatement à l’aise.

Nous nous sommes installées chez moi et nous avons commencé à papoter, papoter, papoter…. pour la journée de papotage la plus longue que j’aie connue dans ma vie ! 🙂 Nous nous sommes échangés des cadeaux. J’ai trouvé cela quasi surréaliste. Papoter dans MON salon avec ELLE ! Jamais je n’avais imaginé ça possible un jour. Comme quoi ! La vie peut toujours nous apporter des surprises.

Connais-tu le Caribou ? Sous un nom quelque peu folklorique, se cache un breuvage qui a fait sensation chez moi ! A boire à température ambiante, en apéritif ou en digestif, ça ressemble à une sangria améliorée. Enfin c’est ce qu’on m’a dit, car comme tu le sais, je ne bois pas d’alcool ! Quant à la pâte à tartiner Reese…. eh bien ça ressemble fortement aux petites tartelettes du même nom. Il faut aime le beurre de cacahuète car ça en a vraiment le goût, et limiter la quantité car c’est très vite écoeurant. Par contre, composition cracra comme tous les grands noms… 

J’ai également eu cette accessoire génial fait en tissu de récupération par la talentueuse créatrice québécoise C’est chic et recycle. C’est un set de table avec un compartiment pour les couverts et la serviette. Vraiment génial pour les déjeuners au bureau ou les pique-niques. 

J’ai eu plein d’autres cadeaux, j’ai été très gâtée. 

Puis nous avons « magasiné ». Encore une chose que je n’aurais jamais imaginée. Faire du shopping, en France, dans « mon » centre commercial…. Non vraiment, je ne l’aurais jamais pensé. La dernière fois qu’on a magasiné ensemble, c’était en 2003, lorsque je suis allée la voir et que j’ai découvert WalMart et compagnie (Bon sang, faut que je vainc ma peur de l’avion et que j’y retourne ! ça ne peut plus durer !)

La journée s’est déroulée entre farniente dans le jardin et bavardages. Jusqu’à l’apéro dînatoire auquel son mari nous a rejoint. J’avais également invité mes parents et ma soeur. Je n’ai pas réussi à étaler ma pâte à pizza à cause de la chaleur, j’ai oublié de préparer et servir plein de trucs, mais cette soirée a été absolument merveilleuse. Tout le monde a eu son shoot de bonheur ! Là encore, je n’aurais jamais osé espérer cela. Enfin on l’avait prévu quand le voyage a été confirmée, évidemment. Mais avant cela, c’était inimaginable. J’aurais pu me contenter de cette journée, sans frustration tant elle a été agréable.

Je pensais que mon « lot » s’arrêterait là (car ils avaient beaucoup de famille à visiter et un gros mariage), et que je ne la reverrai que quelques minutes pour lui dire au revoir le jour du départ, car ils sont ensuite partis en escapade en Dordogne. Mais finalement, nous avons encore pu passer quelques heures tous ensemble la veille du départ et pris le petit déjeuner tous ensemble le jour J. Nous nous sommes dit au revoir, sans tristesse et sans frustration. Et ça change tout ! C’était il y a un mois et demis et j’ai déjà l’impression que c’est très loin. Le manque se fait déjà sentir !

Mon amie est une belle personne (en même temps, ça serait étonnant que ça soit l’inverse !) Il faut beaucoup gratter le vernis pour découvrir le joyau qu’il y a à l’intérieur. Le trésor est bien gardé ! Et elle a bien raison : il ne faut dévoiler les trésors qu’à ceux qui le méritent vraiment. Je suis très fière d’elle pour tout ce qu’elle a accomplit dernièrement.

C’est grâce à au tir à l’arc que nous sommes devenues amies il y a 26 ans. Nous ne le pratiquons plus depuis longtemps, mais l’amitié est restée. 23 année d’amitié à distance. Bien sûr, c’est différent de si nous avions la possibilité de passer des soirées ensemble et de se voir, c’est un fait. Mais ça reste une belle amitié tout de même. Et qui sait quelle autre surprise la vie nous réservera : peut-être vieillirons-nous dans la même maison de retraite !

 

N’oubliez pas de tenter votre chance au concours !

Chose promise, chose dûe ! Les pin’s sont de retour (concours)

Tu as sûrement pensé que j’avais oublié, et je te comprends ! Mais non non, je n’ai pas oublié de remettre en jeu les pin’s non réclamés lors du précédent concours.

Ce pauvre toucan, pour qui personne n’a joué se sent bien seul. Il recherche donc un sac, un blouson en jeans, un sweat où se poser. Le flamant rose quand à lui est bien triste que les nouvelles mamans désignées par les tirages au sort ne se soient pas manifestées. Il recherche donc une nouvelle famille d’adoption.

Si tu veux adopter le toucan ou le flamant, c’est à toi de jouer !

Lire la suite

Bijoux Chérie : les bijoux ethniques

J’adore les bijoux ! Ces ornements permettent de réveiller une tenue trop simple, de mettre en valeur une partie du visage ou du corps, d’affirmer une personnalité. C’est fou tout ce que l’on peut dire en portant des bijoux ! Des plus fantaisies aux plus chics, chacun souligne à sa manière un vêtement ou un trait de caractère que l’on souhaite faire ressortir.

Quand Bijoux Chérie m’a proposé un nouveau partenariat, j’ai accepté avec grand plaisir car j’aime beaucoup les bijoux du site. Cette boutique en ligne propose de très jolis bijoux ethniques pour tous les styles et à différents prix.

Je te montre quelques pièces qui me font sérieusement de l’oeil !

Les boucles d’oreilles

Boucles oreilles Paraguay Boucles d'oreilles QuitoBoucles d'oreilles Miao

Les colliers

Collier PolynésieCollier ethnique ChicCollier des Andes

Les bracelets

Bracelet OklahomaBracelet jonc MaoriManchette Maya

 

Les boucles d’oreilles que j’ai reçues :

J’aime beaucoup ces boucles d’oreilles qui peuvent à la fois faire chic et un peu brouillon ! Elles sont assez originales, et peuvent s’accorder avec tous types de tenues. Elles seront en vente dans les prochaines semaines, à la rentrée. Un peu de patience !

Chérie a également un blog sur lequel est elle donne de très bons conseils quant au choix des bijoux (il est souvent bien difficile d’offrir un bijou sans se tromper !), leur entretien pour les maintenir éclatants comme au premier jour et plein d’autres choses que je te laisse découvrir.

Les bijoux proposés sur le site sont très jolis (bien qu’un peu chers parfois, selon moi) et le blog prodigue de nombreux conseils.

Tu peux retrouver mes précédents articles sur Bijoux Chérie par ici.

Et toi, tu aimes les bijoux ? Quel est ton style préféré ?

Produit offert pour test

AVANTAGES, tu te ficherais pas un peu de tes lectrices ?

 

Le soleil, l’envie de farniente sur mon transat….. je ne sais pas ce qu’il m’a pris, mais j’ai racheté de la presse féminine. Plein !

Plus d’un an que j’avais arrêté cette addiction. Que j’avais décidé que gaspiller du papier pour me montrer des idées shopping dont je n’ai pas besoin, me mettre dans des cases dans lesquelles je ne me reconnais absolument pas et me ressortir les mêmes articles chaque année était parfaitement inutile.

As You Like a ses débuts sortait du lot, mais au fil des mois, je trouve que c’est devenu un magazine presque comme les autres. Bref ! J’avais arrêté d’acheter des magazines.

Et puis à la mi-juillet, après le départ de mon amie franco-québécoise, j’ai eu un moment de faiblesse. J’ai acheté plusieurs magazine féminins. Bouh, pas bien !

Hier soir, j’ai commencé à feuilleter le Avantages du mois d’Août. Magazine que je n’avais jamais acheté pour moi, mais je le lisais quand ma mère y était abonnée.

Il ne m’aura fallu qu’une poignée de minutes pour arriver à cette page qui m’a fait bondir !

Ah, une page mode pour les rondes ! Chouette ! Je suis concernée puisque je suis bien ronde ! Je regarde les photos des jolies pièces dans le détails, je lis le descriptif et paf, je bloque : donc cette jolie jupe, sur une page mode pour les rondes, s’arrête au…. 40 ! Oui oui, tu as bien lu !

Je m’empresse donc de lire les autres descriptifs…. ah ben tiens, encore une pièce qui s’arrête au 42. Bon ben cherche pas, c’est la plus grande taille proposée, mis à part le maillot de bain qui existe jusqu’au 48. Et une vraie ronde ne rentrera pas dans une taille unique, inutile de le préciser !

J’aimerais donc bien savoir comment Avantages considère ses lectrices : quand elles font du 40/42, elles seraient déjà rondes ?

Sachant que la taille moyenne des françaises est justement le 42, les intéressées seront ravies de l’apprendre !

Ou bien les vraies rondes n’ont-elles pas droit à de vraies pièces mode dans les pages d’un magazine ? C’est trop peu vendeur de faire une sélection de fringues qui va du 46 au 52 par exemple ? Non parce que en dessous, on n’est pas ronde, non !

Les femmes qui font de vraies grandes tailles, bouh quelle horreur, c’est trop dégueulasse pour un magazine féminin ?

Vraiment, je m’interroge. Toi, si tu fais du 40 ou 42, apprécies-tu de voir que ta taille est dans une sélection « ronde » ? En tout cas, en tant que ronde, je me dis que le magazine se fou clairement de ma gueule ! Les rondes n’auraient-elles pas droit elles aussi à de jolis vêtements, à la mode ? Ah mais oui, on peut toujours s’habiller avec des sacs poubelles, on est bien d’accord ! Mais quel mépris pour les lectrices ! Inutile de faire semblant de vouloir bouger les lignes parce que c’est dans l’air du temps !

Alors Avantages, si tu as du mal à faire tes pages mode spéciale rondes, fais donc appel à moi ! Ou tout du moins, à toutes ces merveilleuses et talentueuses blogueuses spécialisées dans la mode pour les rondes (je peux même t’en conseiller si vraiment tu n’en connais pas). Tu verras, il existe plein de jolis vêtements à la mode et dans de vraies grandes tailles ! Cela t’évitera de froisser tes lectrices.

Sur ce, je vais lire un roman. Parce que la presse féminine, c’est bel et bien terminé !

Si toi aussi ça t’énerve, n’hésite pas à partager l’article pour que ça atteigne les intéressés !

A la plage avec Soleil des Iles

La plage, l’eau claire, les cocotiers, une jolie serviette ronde…. ça c’est ce dont je rêve ! Bon, mais en vrai, à La Rochelle, l’eau est plutôt marron, il n’y a pas de cocotiers et je n’ai pas de serviettes ronde. J’aime donc m’y balader, mais pas vraiment m’y baigner ou y bronzer.

Heureusement, j’ai un petit jardin. Donc entre les périodes de canicule et celle des grosses pluies (ce qui limite donc pas mal !), j’en profite pour me poser sur mon transat et bouquiner. En théorie. Car le plus souvent, je ferme les yeux et je laisse mon cerveau m’envahir de millions de pensées et d’idées ! Pour le repos, on repassera ! Mais j’adore ces moments où une légère brise et les rayons du soleil caressent ma peau.

Comme tu le sais, il faut impérativement se protéger la peau des méfaits du soleil. Ne pas oublier d’appliquer de la protection idéalement toutes les deux heures et après la baignade.

Soleil des Iles propose toute une gamme de produits de protections solaires à prix tout à fait raisonnables dont la plupart au monoï. Non mais y a-t-il au monde une odeur plus merveilleuse que le monoï ? Ce parfum me transporte immédiatement dans des contrées lointaines…. tout en restant chez moi ! Une bonne odeur de vacances, de plages, de sable fin…. Le bonheur sur la peau !

La marque m’a gentiment envoyé un lot de 3 produits accompagnés d’un tote bag (offert dès 35 euros d’achats sur la boutique en ligne) et de fleurs artificielles (que j’ai depuis réutilisées en déco de table !)

Il faut savoir que j’ai la peau claire, j’ai du mal à bronzer, et je peux facilement avoir des coups de soleil quand je m’y attends le moins. J’utilise des produits solaires avec indice 30 à 50 pour le corps.

Brume d’huile sèche SPF 30– Parfum des îles

Brume huile sèche SPF30

10.90 euros pour 200 ml

Elle fait partie des nouveautés de l’année.Cette brume sèche se présent sous forme de spray donc très facile à appliquer. Quelques pshiiit, j’étale pour être sûre qu’aucune zone n’est oubliée et hop, c’est terminé ! Le toucher est réellement sec, et la protection efficace puisque je n’ai pas rougi.  Le parfum des îles est présent et persiste un petit moment sur la peau, bien qu’un peu trop discrète pour moi qui aime tellement cette odeur.

L’inconvénient des produits « secs », c’est qu’ils contiennent souvent beaucoup d’alcool.Et ce spray ne déroge pas à la règle. A chaque utilisation, ça me prend à la gorge ! Et il vaut mieux ne pas avoir d’égratignure sur la peau ni être tout juste épilée ….

C’est vraiment le seul défaut que je trouve à ce produit, mais c’est un gros défaut, selon moi ! Malgré le parfum des îles qui persiste après dissipation de l’alcool, c’est un produit que j’ai le regret de ne pas apprécier.

Fiche produit

Huile sèche SPF 30 – Parfum des îles

L’huile sèche SPF30

8.60 euros pour 150 ml

C’est mon produit chouchou ! J’avais déjà testé la version SPF50 et j’avais adoré. Je vous laisse donc lire mon avis complet ici car c’est la même chose que la version SPF30.

Efficace, une odeur divine,  je la recommande et la rachèterai sans hésiter.

Fiche produit

Lait après-soleil – Prolongateur de bronzage

Le lait après-soleil prolongateur de bronzage 

6.60 euros pour 150 ml

Ce lait a une texture parfaite. Ni trop liquide, ni trop crémeuse. Cela permet un étalage facile. La pénétration est assez rapide et laisse la peau vraiment douce. Je l’utilise aussi bien après une exposition au soleil prolongée qu’en simple hydratation quotidienne. Le pouvoir hydratant de ce produit est vraiment bon. Je ne peux me prononcer quant à la prolongation du bronzage, puisque… je n’ai pas encore bronzé !

Ce lait est supposé sentir le parfum des îles comme les autres produits de la marque. Mais le mien n’a pas tout à fait cette odeur ! Est-ce normal ou pas, je me pose la question ! Je ne saurai décrire l’odeur, derrière les îles, je sens plutôt un parfums de fleurs blanches…c’est étrange !

C’est un très bon produit, mais je suis pas très emballée par l’odeur. Avec un vrai parfum de monoi il aurait été parfait !

Fiche produit

Je n’ai donc pas eu de coup de coeur pour tous les produits, tu l’auras compris. Mais Soleil des Iles est une marque que j’aime beaucoup pour ses produits efficaces et qui sentent bon (en général !) l’été, les vacances, la plage… En  plus, tous les produits sont fabriqués en France à partir de véritable Monoï de Tahiti appellation d’origine. On frôle la perfection !

Aimes-tu ces produits ? As-tu envie de les tester ?

Produits offerts par la marque pour tests

 

Soleil des Iles (bon plan)

La canicule s’éloignant, il va enfin être possible de mettre le nez dehors et de profiter du soleil ! Mais il ne faut surtout pas oublier de protéger sa peau avant toute exposition.

J’adore les produits Soleil des Iles car ils ont une odeur divine ! Notamment mon huile chouchoute qui sent tellement bon les vacances, la plage, le bonheur !

Et ça tombe bien ! Mon partenaire Soleil des Iles vous offre une réduction de 10 % sur toute commande sur leur site http://www.soleil-iles.com avec le code SOLEIL10 jusqu’au 3 juillet 2017 inclus.

En attendant, je te teste quelques produits dont je vous ferai des revues complètes très vite (si si, c’est vrai ! J’suis en vacances donc je vais avoir le temps de tester en me dorant la pilule au soleil ET d’écrire plein d’articles sur le blog !)

A très vite !

Petits et grands plaisirs de la vie au bureau

 

En presque 17 ans de métier, j’en ai connu des lieux de travail différents ! Je navigue de CDD en CDD, dans des domaines divers et variés, pas toujours dans mon domaine initial. J’ai donc un panel d’expériences assez important qui me permet de voir que certains petits travers reviennent souvent, quel que soit l’endroit, les personnes, le contexte.

Voici donc une petite liste non exhaustive de mes observations principales sur la vie au bureau. Plutôt orientée sur ma mission actuelle, mais c’est similaire aux précédentes.

Résultat de recherche d'images pour "catherine et liliane gif"

Sociable or not…

  • Râler les jours où la moitié du service « oublie » de te dire bonjour.
  • Certains font la bises, d’autres pas (il faut donc réussir à se souvenir qui fait ou pas). Mais attention, il y a un piège ! Certains ont leurs jours avec…mais parfois sans ! Et parfois, une personne qui ne te fais jamais la bise, se met à te la faire à son retour de vacances, sans que tu ne saches si ça va durer ou pas. Ah oui, ça se complique, là ! Personnellement, je ne suis pas pour la bise au travail, sauf si on est vraiment proche d’une personne. Un simple bonjour sincère, dynamique et souriant me semble suffisant.
  • Ne pas avoir assez de travail à faire et me demander si je ne suis pas en trop. Trois personnes embauchées en même temps en renfort, c’est peut être beaucoup.
  • Devoir mendier du boulot dans tous les bureaux et avoir beaucoup de creux.
  • Profiter de ce temps pour rédiger le présent article sur un bloc notes.
  • Constater comme à chaque fois que la mise à jour d’un logiciel ne signifie pas forcément « amélioration » ! Partout où je suis passée, il en a été ainsi.

Les commodités…

  • Plonger le bras dans l’immense dévidoir de papier toilette pour en trouver la première feuille (si si, je suis sûre que tu as déjà connu ça toi aussi !)
  • Humer les odeurs plus ou moins intimes (je t’épargne la description du pire que j’ai connu !)
  • Saluer avec un peu de gêne chaque personne croisée dans ces lieux d’aisance
  • Se contorsionner pour ouvrir la porte sans que le jean n’effleure la cuvette (forcément des mecs qui utilisent des urinoirs qui les ont conçues pour que ça soit aussi peu pratique)
  • Tenter d’attraper les 3 mm d’essuie-mains en papier qui dépassent… avec les mains mouillées… mission impossible !

Tout ça, c’est pour le côté un peu négatif. Mais dans ma mission actuelle, il y a des choses vraiment sympas. Car cette fois-ci, j’ai la meilleure vue au monde !

Vue, assise à mon bureau ! Pas mal, hein ! Une invitation à la rêverie… 

… et chaque fois que je me lève, je jette un oeil à chaque fenêtre ! 

 

L’environnement idéal…

  • Avoir l’impression de pouvoir voir Montréal quand le ciel est très clair
  • Admirer les différents vaisseaux de pierres, notamment Fort Boyard. Par temps clair et ensoleillé, il semble comme illuminé par un projecteur.
  • Voir la magnifique plage de sable clair de Boyardville
  • Observer les marées et les pêcheurs à pieds qui se précipitent dès que la mer se retirent, même à 8h du matin
  • S’étonner de voir le nombre de courageux qui font du sport à toutes heures de la journée
  • Essayer de reconnaitre les nombreuses petites plages et me rendre compte que je ne les connais pas toutes alors que j’ai toujours vécu dans le coin
  • Admirer les dégradés de bleus et de verts, voire les deux, de la mer. ça change tellement au fil de la journée, de la luminosité, etc (et c’est souvent marron, aussi !)
  • Regretter d’être enfermée toute la journée et avoir une furieuse envie d’aller me balader.
  • Le faire pendant la pause déjeuner, puis m’assoir sur un rocher et admirer la mer
  • Etre légèrement groggy après ce bol d’air et de soleil, et avoir du mal à retourner au bureau

Voilà, c’est ça mon quotidien en ce moment. Ne va pas croire que je passe mes journées le nez à la fenêtre non plus ! Mais vraiment c’est le plus bel environnement de travail que je n’ai jamais eu. Même si le travail en lui même n’est pas terrible, je savoure chaque jour la chance que j’ai de travailler dans de si bonnes conditions. Et crois-moi, après les difficultés rencontrées l’an dernier, ça me fait vraiment du bien

Si tu as des choses à ajouter, n’hésite pas à m’en faire part !

 

 

Paninis 100% faits maison (oui, même les p’tits pains !)

Je ne sais pas si tu te souviens, il y a deux ou trois ans, le Père-Noël m’avait apporté un appareil à croques/gaufres/grill. J’avais choisi ce modèle bien plus cher que les autres uniquement dans le but d’avoir le jeu de plaques Grill ! Avec une seule idée en tête : faire des paninis !

Bon… je n’en avais toujours pas fait depuis ! Pourtant, c’est mon « snacking » préféré. J’ai donc enfin décidé il y a peu d’essayer de faire des petits pains moi-même. Et j’ai jeté mon dévolu sur la recette de La marmite à m’Alice.

C’est super simple et super bon !

Jambon, mozzarella et chèvre

Ingrédients

Pour 4 pains

  • 450 g de farine blanche
  • 2 cuillères à café de sel
  • 1 sachet de levure boulangère (ou 10 g de levure fraîche)
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 27 cl d’eau tiède
  • 2 cuillères à café de sucre en poudre

Recette

Mettre les ingrédients dans la cuve du robot en prenant soin de ne pas mettre en contact le sel et la levure.
Pétrir 5 mn, couvrir d’un torchon et laisser pousser pendant 1h à 1h30 de façon à ce que la pâte double de volume.

Façonner les petits pains et les déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
Passer un peu d’huile d’olive dessus. Couvrir avec le torchon.
Laisser lever pendant 30 mn.
Faire cuire 15 mn à 200°C.
Laisser refroidir puis garnir avec les ingrédients de votre choix et passer au grill !

Se régaler !

A noter : Si vous n’avez pas de robot, il est bien sûr possible de faire la pâte à la main en pétrissant bien ! Vous pouvez en préparer plein d’un coup et les congeler. Il suffira de les laisser décongeler à température ambiante le jour de l’utilisation.

Avant découpe et garniture

Je cuisine bio avec les enfants (Editions Terre Vivante)

Sans tomber dans les excès de la mode « healthy », je crois qu’il est important de préserver sa santé en s’alimentant de façon saine et en prenant le temps de cuisiner. Et qu’il est tout aussi important de transmettre de bonnes habitudes aux enfants dès leur plus jeune âge.

J’ai bien conscience que les parents qui travaillent beaucoup n’ont pas forcément le temps etc…. mais il y a toujours des moments, notamment le week-end et pendant les vacances, où il est possible de consacrer du temps à aller au marché et/ou cuisiner avec les enfants, quitte à passer moins de temps sur d’autres activités chronophages (télé, tablettes, réseaux sociaux, etc). Cuisiner revient souvent moins cher, est meilleur en goût et pour la santé. Il n’y a donc que du bénéfice à en tirer. Et la majorité des enfants adorent cuisiner. Sans oublier que pour les plus grands, ça peut les aider à compter, à convertir, à créer, à apprendre les différents légumes et leur façon de pousser (non, la salade ne pousse pas directement dans le sachet !) et bien d’autres choses encore.

Et pour apprendre à cuisiner sain, il existe un éditeur de livres formidable : Terre Vivante.

Je vous en déjà parlé ici, lorsque j’ai découvert un premier super livre sur la fabrication des produits ménagers et ici avec les premiers livres de cuisine que j’ai reçus. Et enfin ici quand j’ai cherché de bonnes idées de repas pour les déjs au bureau.

J’adore Terre Vivante ! C’est un éditeur qui propose des livres géniaux et leur site que je vous invite à découvrir ici est remplis de bons conseils pour vivre et consommer autrement.
Lire la suite