Vendredi 13

12208370_1159448037417825_5558661829041295422_n

Ce n’est pas simple de reprendre le fil de la vie après les évènements de ce vendredi 13. C’est normalement un jour qui porte plutôt chance… Je ne me suis pas trop exprimée sur les réseaux sociaux, que j’ai d’ailleurs fermés durant 3 jours pour ne pas voir certaines abominations, car beaucoup l’ont fait (et souvent très bien) et je suis assez pudique. Bien entendu, j’ai les mêmes sentiments que la majorité de nos concitoyens, et je vomis ceux qui profitent de l’occasion pour déverser leur haine et qui ne valent pas mieux que les autres allumés. Cette bande d’illuminés veut semer la terreur et pratique la manipulation via les amalgames, et il ne faut justement pas tomber dans ce panneau tellement évident.

C’est ainsi qu’à présent, j’ai besoin de légèreté, de futilités. Parce qu’au plus profond de moi, j’ai peur pour l’avenir. Et je souffre pour toutes ces personnes mortes, blessées, traumatisées à vie.

Quand je lis des blogs, quand je teste des produits, quand je participe à des concours, quand je reçois des cadeaux, quand je prépare Noel, ça met un peu de baume sur mon coeur. Plus que jamais, je prends soin de mes proches et je profite d’eux, pour oublier un peu tout ce qu’il se passe ailleurs. Même si dans le fond, rien ne fera jamais oublier. Lire la suite

Publicités

[PARIS] Mercerie l’Entrée des Fournisseurs

Depuis que je suis petite, j’aime les merceries. Quand je vous ai raconté mes vacances chez mes grands-parents ici, j’ai oublié de vous préciser qu’en face leur maison, il y avait justement une mercerie. On y trouvait des vêtements dans tous les styles et toutes les tailles, de la lingerie, des chaussures, des articles de mercerie.

Ma grand-mère m’y achetait un petit maillot de bain deux pièces, afin que je me baigne dans une bassine orange. Parfois, c’étaient des chaussons, parce que j’avais oublié les miens à la maison. Ou une pelote de laine pour que je puisse tricoter une écharpe ou encore un beau canevas pour occuper mes journées.

Les matins d’été, je traversais la rue, et j’allais dans cette boutique aux trésors. Elle n’avait aucun charme, mais je m’y sentais bien. J’adorais regarder les pelotes de laines bien alignées par couleur dans les étagères. J’aimais replacer les chaussures par taille. Je les trouvais moches, ces chaussures destinées aux mémés. Mais dans le village, c’étaient bien elles les plus fidèles clientes. Lire la suite

[Paris] Mococha Chocolats : une boutique qu’on n’oublie pas !

Lors de mon dernier séjour à Paris, je me suis retrouvée au hasard d’une balade dans la rue Mouffetard. C’est une très sympathique rue, vivante, grâce à de nombreuses petites boutiques.

Et parmi celles-ci, ma cousine m’a entraînée dans l’antre de la gourmandise, au numéro 89, la chocolaterie Mococha Chocolat.

Dès qu’on franchit le seuil de la porte, on est emporté par les délicieuses effluves de chocolat. Un vrai bonheur olfactif ! (7 mois après, je m’en souviens encore !)

La boutique a été créée par Marie-Hélène, passionnée par le chocolat. Elle n’hésitera pas à vous expliquer la provenance, les matières premières, toutes vos questions trouverons une réponses éclairée. Elle ne fabrique pas elle-même ces petites douceurs, mais a choisi soigneusement les 3 Maîtres Chocolatiers (Fabrice Gillotte, Jacques Bellanger et Patrice Chapon) qui les confectionnent pour la boutique. Les « collections » évoluent, se renouvellent, afin de satisfaire les papilles les plus exigeantes.

Vous pouvez découvrir toutes les créations ici

.Ganache aux infusions de basilic, chocolat noir.                 3.Caramel violette déglacé à la liqueur de Soho, chocolat noir.                 4.Caramel au beurre salé-fumé, citron vert, chocolat noir.                 5.Praliné noix de coco, mélange d'épices Roellinger "équinoxial", chocolat lait.                6.Praliné, nougatine, sel fumé, pistache, chocolat noir.                  7.Ganache aux 3 cacaos, Indonésie, Ghana, Equateur, chocolat noir 80% de cacao.

                 8.Ganache lactée, chocolat noir.                9.Pâte d'amandes déglacée à la mandarine Napoléon.                            10.Praliné noisette, chocolat au lait, décor de fruits secs.                   11.Praliné noisette, ganache pistache, chocolat noir.                12.Ganache lactée aux fruits de la passion, chocolat lait.                   13.Ganache cassis noir de Bourgogne, gelée aux infusions de violette, chocolat noir.

   14. Praliné noix de pécan, sirop d'érable, chocolat noir.                15. Ganache 100% cacao, pure origine Vénezuela.                 16.Ganache wasabi, praliné sésame pistache, chocolat noir.                    17.                        18.                       19.   

Puisque c’est de saison, ne repartez pas sans vos marrons glacés ! Lire la suite

[PARIS] La Tour Eiffel, c’est de la dentelle !

En Mars 2011, j’ai passé une merveilleuse semaine de vacances à Paris. J’y avais passé une ou deux journées quand j’étais ado, mais ça ne compte pas !

Ce séjour s’est fait dans les meilleures conditions puisque j’avais eu la chance de gagner un chèque cadeau dans une agence de voyage bordelaise. J’aurais pu partir à l’étranger (mais seule, car le chèque n’aurait pas permis de payer pour deux). Mais je rêvais de Paris depuis fort longtemps. J’ai donc invité ma maman à m’accompagner, et j’ai concocté un super séjour aux frais de la princesse.

Notre premier hôtel, l’hôtel du Champs de Mars (situé au 7 rue du Champs de Mars), était formidablement bien placé. De notre fenêtre on pouvait voir le haut de la Tour Eiffel. Après avoir déposé nos bagages, nous avons commencé à arpenter les rues, et d’un coup…. ELLE était là ! Grande, belle, si près…. depuis le temps que je voulais la voir !

Je l’ai observée, détaillée, et j’ai trouvé que cette structure métallique que beaucoup on trouvée si affreuse lors de sa construction, ressemblait à de la dentelle.

J’ai eu de la chance car cette semaine-là, nous avons eu 8 jours de grand soleil (mais de froid !), ce qui est assez rare pour être souligné. Aucun travaux sur la Tour à ce moment-là, je m’en suis donc donné à coeur joie pour photographier la grande Dame sous toutes les coutures. Et j’ai bien fait d’en profiter car lors de mon second séjour en Mai 2013, il n’a pas toujours fait beau et il y avait d’horribles échafaudages sous la Tour.

Je vous ai donc fait une petite sélection de mes meilleurs clichés (sans aucune retouche, je suis seulement en train d’apprendre !).

SAMSUNG DIGITAL CAMERA Lire la suite

[Paris] Musée de la Préfecture de Police (gratuit)

Lors de mon dernier petit séjour à Paris, j’ai découvert  ce petit musée aussi confidentiel qu’intéressant.

Chose insolite, il se trouve dans les locaux de l’Hôtel de Police du Vème arrondissement, dans lequel on rentre et circule comme dans un moulin alors que nous devons montrer patte blanche partout ailleurs !

L’avantage, c’est qu’il est peu fréquenté, mais l’inconvénient, c’est que des gens y travaillent et il est donc demandé aux visiteurs de respecter un strict silence. Pour échanger avec vos camarades de visite, il faudra attendre la sortie !

Source

Ce musée a été créé en 1909 par Louis Lépine, alors préfet et que l’on connait encore pour sa création du concours Lépine des inventions.

2000 pièces sont rassemblées ici, dont beaucoup avaient été rassemblées pour l’exposition universelle en 1900. Malgré un important incendie des bureaux de la Préfecture en 1871, de nombreuses pièces ont été sauvées et sont encore conservées dans ces lieux. Lire la suite

[Paris] Les ponts parisiens et leur cadenas (pont des arts/pont de l’archevêché)

Le Pont des Arts et le pont de l’archevêché ont la particularité de supporter des milliers de cadenas accrochés par des couples venant du monde entier. Ce sont les « cadenas d’amour ». Ces cadenas comportent en général des inscriptions faites au marqueur indélébile (voire des inscriptions gravées) mentionnant les prénoms ou les initiales des deux amoureux, la date à laquelle le cadenas a été accroché, et éventuellement un petit message. Certains accrochent carrément un anti-vol en u !

Lire la suite