Le boeuf bourguinon…. c’est moche mais c’est bon !

Oui, le boeuf bourguignon, ce n’est vraiment pas le plat le plus photogénique ! Mais c’est quand même bien bon !

Assez simple à préparer, il n’y a qu’à le laisser mijoter tranquillement et hop, c’est prêt à déguster.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA Lire la suite

Publicités

Sauce béchamel maison (+ sauce nantua)

Cette semaine, j’ai failli me laisser aller à la facilité en utilisant un vieux sachet de sauce béchamel en poudre achetée au cours d’un déménagement que je n’ai finalement jamais utilisé.

Lorsque je l’ai ouvert, j’ai regardé la composition : moche ! J’ai senti l’odeur : pas terrible !

C’est tellement simple de faire soi-même une béchamel qu’un frisson de honte m’a parcourue ! J’ai jeté le sachet et préparé ma sauce maison. Outre le fait d’être bien meilleure car faite avec de vrais bons ingrédients, ça ne prend surtout pas plus de temps. A peine 2 minutes supplémentaires, pour peser les ingrédients !

Ayant oublié de faire une photo, j’en ai pris une sur le web. Crédit photo perdu en bidouillant !

 Les ingrédients (pour 6 personnes)

– 1/2 litre de lait

– 40 g de beurre

– 40 g de farine

– sel + poivre

– noix de muscade

 La recette

Tout d’abord on prépare ce qu’on appelle un roux blanc.

Faire fondre le beurre complètement dans une casserole à fond épais. Hors du feu, ajouter d’un coup la farine et bien mélanger.

Remettre sur feu doux pendant 5 minutes, en remuant toujours.

Hors du feu, verser le lait froid progressivement sur le roux en mélangeant bien au fouet pour délayer et supprimer les grumeaux.

Remettre sur le feux doux environ 5 minutes, jusqu’à ébullition, en fouettant régulièrement.

Ajouter la noix de muscade, le citron ou tout autre aromate. Je n’en mets pas car je n’aime pas !

Pour faire une sauce nantua (que je ne trouve plus toute prête dans le commerce !), il suffit d’ajouter de la bisque de homard. Pour 4 quenelles, je prépare la sauce béchamel en divisant la quantité indiquée par 2. Puis j’ajoute une boîte de bisque de homard.

Et vous, adepte du fait-maison ou plutôt pour la facilité du tout-prêt ?