[DIY] Calendrier de l’Avent home made

J’ai longtemps dis que c’était trop tôt pour penser à Noël, mais les semaines passent si vite que finalement, il faut bien commencer à y songer et commencer quelques préparatifs.Et la première chose à laquelle il faut penser, c’est le calendrier de l’Avent, puisqu’il démarre dès le 1er Décembre. J’avoue que chaque année, je rêve devant la multitude de calendriers de toutes les marques qui en proposent, que ça soit avec des chocolats, des cosmétiques et toutes sortes de thèmes (j’en ai même vu un avec des jouets coquins !), mais je trouve les prix très élevés.

Et chaque année, je vois des blogueuses qui composent leur propre calendrier (et il y en a souvent à gagner lors de concours) et je me dis que c’est une excellente idée et que je devrais faire la même chose. Et je m’y prends trop tard, ou je n’ai pas le temps, et au final, je n’en avait encore jamais fait, jusqu’à cette année.

J’en ai préparé deux : un pour ma mère et un pour ma soeur.

Quel type de calendrier choisir ? 

Tout dépend de ce que tu comptes mettre dedans ! Tu peux choisir des minis enveloppes si tu souhaites mettre uniquement des messages, des pensées positives, des « bon pour ». Ou des petites boîtes si tu souhaites plutôt offrir des chocolats ou des petits objets. En carton, en plastique, en feutrine, ou en bois. En magasin il est possible de trouver des jolis calendriers bois à cases, ou à pochettes en feutrines. Non mais je n’aurais jamais pensé qu’il y avait autant de choix et de possibilités ! L’avantage c’est que cela peut resservir d’une année sur l’autre et on évite ainsi de produire des déchets inutiles.

Pour l’un j’ai choisi des petites boîtes trouvées chez Action. Pour l’autre c’est un calendrier de l’Avent qui vient du site https://www.etsy.com/shop/LaMaisonDuCalendrier

Que mettre dans les cases ?

Eh bien ce que tu veux ! Selon le destinataire (adulte, enfant, conjoint.e ou ami.e, tatie ou pépé), tu choisiras selon les goûts de la personne.

Uniquement des chocolats ? Des chocolats et des petits cadeaux ? Des bougies ? Des « bons pour » ? C’est toi qui choisis !

Par exemple, pour ceux que j’ai fait, j’ai mis différents chocolats, puis 5 « bon pour un cadeau » et j’ai emballé à part le cadeau correspondant avec le numéro du jour car ce sont des objets trop gros pour les boîtes. Et j’ai placé ces « gros » cadeaux dans dans un sac en papier. Et enfin, le dernier jour, j’ai mis une surprise spéciale (je ne peux pas dire quoi au cas où elles liraient !).

Quelques idées, autres que les chocolats : tickets de cinéma, baume à lèvres, crème pour les mains (et autres produits en format voyage), petits savons, « bon pour » (un massage, un cours de quelque chose, une soirée de baby-sitting), jeux à gratter, petit objet de décoration, bougies, mini pot de confiture ou de pâté, biscuits, bières, joli carnet, stylo … Les possibilités sont infinies !

Quelques idées à faire soi-même

Je t’ai fait une petite sélection de calendriers sous forme de boîtes à imprimer. J’adore ceux de Zu le blog, où tu trouveras plein de merveilleux modèles.

zu-blog

Zu-blog

DSC01692.JPG

Le P’tit monde d’Azlys

gratuit-calendrier-de-lavent-boule-de-noel-a-imprimer-free-printable-advent-calendar-photo-3

Dans mon bocal

free printable advent calendar box 13

Dans mon bocal

Calendrier de l'Avent 2016

Joli bonheur

Egalement plein de belles idées regroupées ici, ici, ici, ici, ou encore .

Et toi calendrier de l’Avent ou pas ? Fait-main ou pas ?

Publicités

[So Bio Etic ] Précieux argan Crème de jour anti-âge (+ bon plan)

Mon amour pour cette crème est proportionnelle au temps que j’ai mis pour me décider enfin à t’en parler ! Eh oui, c’est dire si je l’aime, hein !

Voilà, tu sais tout, l’article est terminé ! Mais nooooon ! Attends, je vais quand même te donner quelques détails, on n’est pas des sauvages !

Je l’ai achetée lors d’une semaine de la beauté ou autre promo de ce type chez Leclerc, il y a pas mal de temps (assez pour ne pas me souvenir quand exactement !), mais j’attendais pour la terminer. Ces derniers temps, j’espaçais même les utilisations pour être sûre qu’il m’en reste un fond pour faire mon article que je repoussais sans cesse par manque de temps. Oui, bloguer demande des sacrifices 🙂

Si tu ne connais pas So Bio Etic (mais sur planète vis-tu ?!), c’est une marque bio du groupe Léa Nature, certifiée Ecocert, et que j’aime beaucoup parce que l’usine est à 1 km à vol d’oiseau de chez moi et que cela me permet de consommer « local ». Ce sont de bons produits, même s’il m’est arrivé de ne pas en aimer certains ou de les trouver sans grand intérêt (comme l’eau de teint, dont je n’ai jamais parlé pour cette raison) et à des prix tout à fait raisonnables pour du bio et/ou naturel.

La gamme Précieux Argan est ma préférée de toutes. Je crois que c’est l’odeur qui me fait de l’effet ! Je la trouve proche des produits solaires. Alors une crème qui sent la plage, moi ça me fait kiffer ! Tu peux d’ailleurs retrouver mon article sur la gelée de nuit de la gamme par ici. J’y évoquais déjà cette délicieuse odeur.

J’aime beaucoup les packagings de la gamme : de jolis cartons blancs, avec des graphismes en reliefs dorés. Cela donne un air très chic et précieux !

12.85 € les 50 ml (en promo à 8.99 € en ce moment sur le site Léa Nature) Lire la suite

Gâteau moelleux à l’amande (sans beurre/sans gluten)

C’est par une belle soirée de juillet que j’ai découvert ce délicieux gâteau. Nous fêtions le 14 juillet le 15 (logique !) avec les voisins de mes beaux-parents et toute leur famille que je n’avais pas vue depuis longtemps. Un air de guinguette grâce aux guirlandes lumineuses surplombant la très longue table, des enfants impatients qu’il fasse nuit pour voir le feu d’artifice promis par leur papi et un défilé de mets tous aussi bons les uns que les autres apportés par chacun. J’avais préparé un excellent gâteau au chocolat (dont je vous livrerai bientôt la recette secrète) mais j’ai finalement jeté mon dévolu sur le beau gâteau à l’amande préparé par la voisine Roberte. A la première bouchée, mon palais fut enrobé de ce délicieux goût d’amande, dosé à la perfection. Un régal ! Je me suis donc empressée de demander la recette, qui m’a été envoyée quelques jours plus tard. Depuis, je fais et refais ce délicieux gâteau, qui est généralement englouti très vite !

Compte-tenu de l’inflation sur l’amande ces dernières années, c’est un gâteau finalement assez onéreux. Mais tellement bon…. A servir avec une mousse au chocolat ou pourquoi pas une sauce chocolatée. Ou seul, c’est très bien aussi.

En cette période de pénurie programmée de beurre, eh bien rassurez-vous, il n’y en a pas ! Ce qui permet presque de penser que c’est un gâteau de régime ! Oui oui !

Lire la suite

Les voisins bienveillants

Samedi 14 octobre. C’est une date spéciale dans la famille. C’est à la fois le jour de naissance et celui de décès de mon grand-père maternel qui a eu la bonne idée de tout faire le même jour afin d’aider nos mémoires de poisson rouge ! Ce samedi là, il faisait un temps estival. Une belle journée se profilait. Je comptais faire une petite sieste, fatiguée par un réveil à 5h du matin, puis aller me balader pour profiter de cette douce chaleur d’été indien. Mais il en a été tout autre…

Crédit photo

13h12. Le téléphone sonne. Je reconnais le numéro de la résidence secondaire de Jacques, le compagnon de ma grand-mère. Ils ont presque 90 ans, mais ils aiment aller passer un long week-end dans cette maison de plain pied, bien mieux adaptée que la résidence principale de Monsieur.

C’est ma grand-mère au bout du fil. Elle dit mon prénom d’une voix étranglée puis sanglote si fort que ça l’empêche de parler. Les secondes me semblent une éternité. J’imagine le pire : Jacques est peut-être décédé ? Ou bien il est tombé, blessé, et elle ne sait pas quoi faire ? Lire la suite

La cuisine bio du quotidien par Marie Chioca (Editions Terre Vivante)

Rrrhooo là là, mais il y a à nouveau de la poussière et des toiles d’araignées, par ici ! Encore une fois, je me suis laissée dépasser par la rentrée, par une baisse de moral, par une angine, par la fatigue, pas des soucis à gérer, par la maison de ma grand-mère… et le temps file à une vitesse folle, je suis sûre que tu es d’accord avec moi !

Et on se dit qu’il faut quand même qu’on s’y remette, parce qu’on aime écrire et qu’on a plein plein d’articles à faire. Mais on ne sait pas par lequel commencer, du coup, on n’écrit rien. Et le temps continue de filer….  Et au moment où j’écris ce début d’article, je ne sais toujours pas de quoi je vais parler : des derniers produits So Bio Etic que j’ai testés et adorés ? Une recette ? Un texte d’humeur ? Encore une fois, je ne sais pas où commencer.

Allez, je te parle du dernier livre de cuisine des Editions Terre Vivante que j’ai reçu. Je ne vais pas te redire à quel point j’aime ces livres (ah c’est trop tard, je l’ai redit !), mais découvrir chaque nouveauté est un vrai ravissement. Je ne les reçois pas tous, bien évidemment. Mais je regarde les nouveautés directement sur le site, je lis les sommaires et feuillette les quelques pages disponibles. Je les voudrais tous !

Lire la suite

Back to school (ou pas !) concours n°2

Et hop, voici un p’tit concours du dimanche soir pour se mettre un peu de baume au coeur !

J’avais prévu de faire les concours de rentrée sur différents supports, mais je me suis rendu compte que ce n’était pas super pratique pour vous. Je propose donc le second ici pour faciliter les choses.

Retrouvez mes articles « papeterie et fournitures/bureau »  ici :

https://eugeniefister.wordpress.com/2016/08/26/ma-rentree-pas-vraiment-scolaire-avec-action/

https://eugeniefister.wordpress.com/2015/08/28/ma-tenue-de-presque-rentree-avec-la-modeuse/

https://eugeniefister.wordpress.com/2017/02/05/les-tresors-du-grenier-le-bureau/

 


Lire la suite

Les boulets du Bon Coin Tome 2

Comme je te l’écrivais déjà dans le tome 1, j’utilise beaucoup le site de petites annonces Le Bon Coin pour vendre ou donner des choses dont je ne me sers plus ou des affaires qui sont dans la maison de ma grand-mère qui est en vente (la maison, hein, pas la mamie !). J’ai donc beaucoup d’annonces et forcément, je reçois beaucoup de mails, et de gens à mon domicile ou à la maison de ma grand-mère. Et j’ai donc un certain nombre de têtes en l’air ou carrément d’abrutis , en proportion…

Résultat de recherche d'images pour "minion abruti"

Problème de géographie : J’habite dans le 17. Je l’indique toujours dans le formulaire des petites annonces, ainsi que mon code postal exact. Je sais combien ça facilite les recherches de proximité. Ce sont des éléments qui sont visibles et mis en évidence dans les annonces, lorsque c’est renseigné.

Un samedi matin, une dame me demande un rendez-vous pour un lot de livres. Elle est pressée donc je lui propose de venir le jour-même à midi, je lui communique mon adresse précise AVEC le code postal. A midi, elle m’appelle, complètement désolée et honteuse. Elle s’est rendue à maville (nom de ma commune)…. mais près de chez elle….. dans le 91 ! Et c’est au moment de mettre mon adresse précise dans son GPS  qu’elle s’est rendu compte que j’avais écrit 17 et pas 91 et que forcément…. Alors oui, c’est pas de chance qu’il y ait le même nom de commune dans plusieurs départements, mais c’est un peu pour ça qu’il y a des codes postaux, non ?

Et le pire c’est que ce n’est pas la première fois que ça arrive. Mais bordel, lisez les adresses qu’on vous donne ! Lisez les infos des annonces ! C’est écrit en toutes lettres !

Et attends, ce n’est pas terminé ! Je lui propose de lui envoyer le lot via Mondial Relay car elle semblait le vouloir vraiment et je précise le prix. Elle me répond que oui, elle veut bien. 5 minutes plus tard, je reçois un nouveau message, mais via mon annonce où elle me demande, comme si on n’en avait pas déjà discuté, si j’accepterais de lui envoyer le lot, et si oui combien ça couterait (chose que j’avais déjà écrite dans notre précédent échange et qu’elle avait approuvée !). Là, je me suis dit que ça allait vraiment être compliqué ! J’ai donc répondu, donné les directives et finalement, la suite s’est bien passée. Mais fiouuuu, c’est compliqué, parfois ! Lire la suite

DODOW : mon allié contre les insomnies (et quelques conseils pour mieux dormir)

Avoir un bon sommeil est très important. Cela permet de régénérer le corps et le cerveau et de préserver leurs fonctions essentielles. Un mauvais sommeil peut entraîner de nombreuses complications telles que diabète, prise de poids, problèmes cardiaques et j’en passe. Il est donc essentiel de prendre soin de son sommeil et de tout essayer pour l’améliorer lorsqu’il est mauvais.

Si vous avez un très mauvais sommeil qui dure dans le temps ou des insomnies chroniques, je vous invite à consulter un professionnel pour vous faire aider. Toutefois, il y a des conseils que vous pouvez suivre pour essayer d’obtenir des améliorations.

Comment s’endormir plus facilement ?

Voici quelques conseils, applicables par tous

  • Ne pas boire d’excitants
  • Eviter le sucre et les repas trop gras et trop copieux
  • Mais manger suffisamment pour ne pas être réveillé.e par la faim
  • Ne pas pratiquer de sport trop tard dans la soirée
  • Eviter TOUS les écrans au moins 1h avant le coucher
  • Privilégier les activités calmes comme la lecture, le coloriage
  • Dormir dans des vêtements confortables
  • Ne pas dépasser 19° pour la chambre (18° étant l’idéal, avec une couette bien chaude)
  • Avoir une literie en bon état et des draps propres
  • Instaurer une « routine du soir » et s’y tenir
  • Diffuser des huiles essentielles
  • Boire une tisane (mais pas trop tard, pour ne pas avoir à vous lever trop souvent dans la nuit !)
  • Avoir une chambre bien rangée et peu encombrée
  • Penser aux choses positives de la journée (si si, il y en a forcément une, même dans une très mauvaise journée !)
  • Essayer Dodow !

Qu’est-ce que ce Dodow ?

C’est un joli petit boitier rond et blanc, peu encombrant puisqu’il ne mesure que 9 cm (donc facile à emporter en déplacement) dont j’aime beaucoup le design très simple. Il est livré dans une jolie boite qui contient le mode d’emploi/guide pour s’endormir, 3 piles, et un code d’accès à la plateforme sommeil sur le site.

Les designers ont fait du joli travail, tout cela est très attrayant !

Le boîtier est chargé d’émettre une lumière bleue qui se projette au plafond. Ce faisceau de lumière est émis à un certain rythme, qui diminue au fil du programme, afin de caler sa respiration dessus afin d’équilibrer le système nerveux autonome.

Il propose deux programmes : on tapote une fois pour celui de 8 minutes et deux fois pour avoir celui de 20 minutes. A la fin du programme, il s’éteint tout seul. Il est possible de l’éteindre avant la fin du programme.

La lumière n’est pas trop forte pour ne par perturber l’utilisateur, ni réveiller la personne qui dort à ses côtés.

Dodow est si simple d’utilisation qu’il peut également être utilisé par les enfants.

Prix de vente : 49 euros, frais de livraison offerts, directement sur le site

Etat des lieux de mon sommeil 

Ouf ! Il y a beaucoup à dire ! En résumé : il est pourri et j’ai de bien mauvaises habitudes. De plus, au fil des années, environ tous les 5/6 ans, je perds une heure de sommeil, sans savoir pourquoi. Et avec les nombreux réveils nocturnes, je peux vous dire que je le ressens bien !

Je m’endors plutôt facilement, vers 23h/23h30.

C’est par la suite que ça se gâte. Je me réveille au minimum 3 ou 4 fois dans une nuit de 6h. Et ça peut aller jusqu’à une dizaine de fois les mauvaises nuits. J’ai chaud, j’ai froid, j’ai soif, je dois aller aux toilettes, ou je me réveille sans raison. Le souci, c’est que je ne me rendors pas immédiatement, ça peut parfois prendre plus d’une heure voire deux, et dans ces cas-là, je finis par me lever pour bouquiner ou allumer l’ordinateur (très mauvais !) pour couper le cercle vicieux. Mais heureusement, le plus souvent je me rendors au bout de 20 à 30 minutes.

Oui mais voilà, j’ai une très très mauvaise habitude : j’ai besoin d’écouter la télé pour m’endormir. Ecouter la télé m’évite de réfléchir. Parce que j’ai oublié de le préciser, mais mon cerveau m’épuise ! Il ne s’arrête jamais. Je pense sans arrêt à des milliers de choses en même temps. J’ai beau me dire que c’est pas le moment d’écrire un article dans ma tête et que je le ferai le lendemain directement sur l’ordi, je ne peux pas m’en empêcher ! Et c’est pareil pour toutes les pensées. Mais stooooooop !

J’écoute donc à la télé quelque chose qui « parle » (avec des écouteurs, et je programme la télé pour qu’elle s’éteigne au bout de 30 minutes). Les infos, les récits des émissions de crimes…. Ah oui, je suis bien d’accord, que c’est vraiment pas terrible pour poursuivre la nuit de s’endormir avec des choses aussi négatives dans les oreilles. Mais j’ai vraiment du mal à m’en passer. J’ai donc essayé de suivre un protocole : je m’accorde la télé au premier réveil (vers minuit ou 1h, généralement), mais pour les autres, c’est interdit. Pas facile à suivre…

Et c’est là qu’intervient mon nouvel ami : Dodow

Est-ce que Dodow aide vraiment ? 

Parce que j’ai besoin de détourner l’activité incessante de mon cerveau, et que je ne dois plus allumer la télé, j’utilise mon petit boitier Dodow.

Je me concentre sur la lumière bleue projetée au plafond et j’adapte le rythme de ma respiration à celle de la lumière. Au départ, je trouve le rythme trop rapide, bien plus que ma respiration naturelle. Mais je m’efforce de le suivre tout de même. Puis petit à petit, le rythme ralenti. Moi qui suis si impatiente, je m’étonne souvent de la rapidité avec laquelle j’arrive à la fin du programme de 8 minutes. Je n’ai jamais essayé celui de 20.

Bien sûr, je ne m’endors pas d’un claquement de doigts quand Dodow s’éteint ! Mais je suis généralement détendue, apaisée et prête à l’endormissement qui intervient assez rapidement en général. Et comme je partais de loin, c’est très satisfaisant. Il m’a fallu 3 à 4 nuits pour commencer à avoir des résultats. Il est tout à fait normal que ça ne soit pas efficace dès la première nuit.

Je suis encore parfois tentée par la télé quand ça ne vient pas assez vite, mais grâce à Dodow, j’ai clairement progressé et adopté de meilleures habitudes. Je suis certaine que d’ici quelques semaines, tout sera rentré dans l’ordre. Il n’y a pas de miracle, ça ne m’empêche pas de me réveiller 36 fois dans la nuit. Mais ça me permet de me rendormir bien plus rapidement sans avoir le temps de penser à trop de choses.

Donc oui, ça fonctionne plutôt bien si on respecte toutes les recommandations (le petit guide est très bien fait) et les conseils évidents cités plus haut.

J’ai aussi pris une nouvelle habitude : faire un peu de coloriage pour adultes (type mandala) avant de me coucher. Je ne pensais pas m’y tenir vu mon impatience, mais finalement, c’est très bénéfique. Cela m’oblige à me concentrer sur quelque chose de précis au lieu de réfléchir à 36 choses et ça me détend.

En période stress, notamment avec la rentrée qui se profile, je pense que Dodow peut être utilisé en journée pour aider à se détendre. De même qu’avant un rendez-vous important. Bien sûr, il ne s’agira pas de projeter la lumière au plafond, mais de regarder les points lumineux sur l’appareil.

Ce petit boîtier  a donc à mes yeux un réel intérêt et je suis ravie de l’avoir découvert.

Avez-vous un bon sommeil ? Connaissez-vous Dodow ?

Produit offert pour test. Merci

 

 

 

Back to school (ou pas !) + concours

Les lectrices les plus anciennes le savent déjà car je l’évoque souvent, mais les nouvelles arrivées l’ignorent sûrement encore : je suis une folle de papeterie/fournitures scolaires ! Je n’aimais pas l’école (alors que je n’avais pas de difficulté particulière) mais j’avais tout de même hâte d’être à la rentrée rien que pour les achats de fournitures. C’était donc un sentiment ambivalent entre ce plaisir des crayons neufs,  mais la morosité de la rentrée et tout ce qui va avec (fini la liberté des vacances, le beau temps, la douceur de vivre…)

J’ai d’ailleurs choisi (enfin plus ou moins, en réalité…. merci les centres d’orientations qui servent à rien !) un métier de bureau certainement influencée pour mon amour des crayons, gommes et autres classeurs. Je l’ai déjà évoqué dans plusieurs articles que tu peux retrouver ici :

https://eugeniefister.wordpress.com/2016/08/26/ma-rentree-pas-vraiment-scolaire-avec-action/

https://eugeniefister.wordpress.com/2015/08/28/ma-tenue-de-presque-rentree-avec-la-modeuse/

https://eugeniefister.wordpress.com/2017/02/05/les-tresors-du-grenier-le-bureau/

 

Pour fêter (ou pas !) la rentrée (ou pas !), je vous propose 3 petits concours. L’un dès aujourd’hui, ici en dessous de l’article. Un autre arrivera dans les jours qui viennent sur twitter et un autre sur Hellocoton, ma plateforme préférée. Vous pourrez participer sur les 3 pour multiplier vos chances.

Je suis sûre que toi aussi tu aimes le thème tropical/flamant rose !  Lire la suite

Gourmandises et bavardages

Ce mois de juillet a été merveilleux. Du moins les 15 premiers jours. Mais ces instants de bonheurs simples ont suffit à me rassasier d’ondes positives pour le restant de l’été. Je n’ai pas l’habitude de parler trop de ma vie personnelle, mais j’ai vraiment envie de garder une trace écrite pour ne jamais oublier.

Ma super amie de toujours, qui vit au bout du monde (aux fins fonds du Québec, en vrai !), est venue en vacances à quelques kilomètres de chez moi, dans un gîte voisin de chez mes beaux-parents, pour une dizaine de jours.

Six longues années que nous ne nous étions pas vues. Et je l’avoue : j’avais gardé un goût amer de cette précédente visite car nous n’avions pu passer que très peu de temps ensemble, et encore, jamais toutes les deux en tête à tête.

J’étais donc très impatiente de la retrouver, tout en ne me faisant aucune illusion : je savais que je la verrai peu. J’ai préféré m’y préparer à l’avance.

C’est donc avec beaucoup d’impatience que je suis allée la chercher à son gîte dès 8h30 du matin afin d’en profiter un maximum. Au départ, nous ne devions passer que l’après-midi et la soirée ensemble. Mais son emploi du temps a été chamboulé et j’ai eu la chance d’avoir la journée entière !

Nos retrouvailles se sont faites comme si nous nous étions vues la veille. C’était incroyable pour moi qui suis si timide ! Il faut dire que ma petite Céline est capable de parler pour deux, et avec son joli accent québécois, ça met immédiatement à l’aise.

Nous nous sommes installées chez moi et nous avons commencé à papoter, papoter, papoter…. pour la journée de papotage la plus longue que j’aie connue dans ma vie ! 🙂 Nous nous sommes échangés des cadeaux. J’ai trouvé cela quasi surréaliste. Papoter dans MON salon avec ELLE ! Jamais je n’avais imaginé ça possible un jour. Comme quoi ! La vie peut toujours nous apporter des surprises.

Connais-tu le Caribou ? Sous un nom quelque peu folklorique, se cache un breuvage qui a fait sensation chez moi ! A boire à température ambiante, en apéritif ou en digestif, ça ressemble à une sangria améliorée. Enfin c’est ce qu’on m’a dit, car comme tu le sais, je ne bois pas d’alcool ! Quant à la pâte à tartiner Reese…. eh bien ça ressemble fortement aux petites tartelettes du même nom. Il faut aime le beurre de cacahuète car ça en a vraiment le goût, et limiter la quantité car c’est très vite écoeurant. Par contre, composition cracra comme tous les grands noms… 

J’ai également eu cette accessoire génial fait en tissu de récupération par la talentueuse créatrice québécoise C’est chic et recycle. C’est un set de table avec un compartiment pour les couverts et la serviette. Vraiment génial pour les déjeuners au bureau ou les pique-niques. 

J’ai eu plein d’autres cadeaux, j’ai été très gâtée. 

Puis nous avons « magasiné ». Encore une chose que je n’aurais jamais imaginée. Faire du shopping, en France, dans « mon » centre commercial…. Non vraiment, je ne l’aurais jamais pensé. La dernière fois qu’on a magasiné ensemble, c’était en 2003, lorsque je suis allée la voir et que j’ai découvert WalMart et compagnie (Bon sang, faut que je vainc ma peur de l’avion et que j’y retourne ! ça ne peut plus durer !)

La journée s’est déroulée entre farniente dans le jardin et bavardages. Jusqu’à l’apéro dînatoire auquel son mari nous a rejoint. J’avais également invité mes parents et ma soeur. Je n’ai pas réussi à étaler ma pâte à pizza à cause de la chaleur, j’ai oublié de préparer et servir plein de trucs, mais cette soirée a été absolument merveilleuse. Tout le monde a eu son shoot de bonheur ! Là encore, je n’aurais jamais osé espérer cela. Enfin on l’avait prévu quand le voyage a été confirmée, évidemment. Mais avant cela, c’était inimaginable. J’aurais pu me contenter de cette journée, sans frustration tant elle a été agréable.

Je pensais que mon « lot » s’arrêterait là (car ils avaient beaucoup de famille à visiter et un gros mariage), et que je ne la reverrai que quelques minutes pour lui dire au revoir le jour du départ, car ils sont ensuite partis en escapade en Dordogne. Mais finalement, nous avons encore pu passer quelques heures tous ensemble la veille du départ et pris le petit déjeuner tous ensemble le jour J. Nous nous sommes dit au revoir, sans tristesse et sans frustration. Et ça change tout ! C’était il y a un mois et demis et j’ai déjà l’impression que c’est très loin. Le manque se fait déjà sentir !

Mon amie est une belle personne (en même temps, ça serait étonnant que ça soit l’inverse !) Il faut beaucoup gratter le vernis pour découvrir le joyau qu’il y a à l’intérieur. Le trésor est bien gardé ! Et elle a bien raison : il ne faut dévoiler les trésors qu’à ceux qui le méritent vraiment. Je suis très fière d’elle pour tout ce qu’elle a accomplit dernièrement.

C’est grâce à au tir à l’arc que nous sommes devenues amies il y a 26 ans. Nous ne le pratiquons plus depuis longtemps, mais l’amitié est restée. 23 année d’amitié à distance. Bien sûr, c’est différent de si nous avions la possibilité de passer des soirées ensemble et de se voir, c’est un fait. Mais ça reste une belle amitié tout de même. Et qui sait quelle autre surprise la vie nous réservera : peut-être vieillirons-nous dans la même maison de retraite !

 

N’oubliez pas de tenter votre chance au concours !